Mes exemples

Le backlog PermaBio

Le backlog PermaBio

Pour notre exemple PermaBio, dans ce premier article consacré à la boucle de feedback (le chapitre 3 de L’art de devenir une équipe agile), nous allons nous intéresser à la constitution du backlog initial. Il contient des gros morceaux qui seront ensuite affinés. Nous retrouvons l’équipe chargée de développer le nouveau service permettant de passer commande, et les parties prenantes. Pierre a présenté à toutes et à tous sa nouvelle vision de PermaBio, qui est de devenir le leader de la livraison d’ingrédients à domicile.
PermaBio, les parties prenantes

PermaBio, les parties prenantes

Les cinq parties prenantes dessinées par Étienne qu’on retrouve tout au long du livre L’art de devenir une équipe agile. Le chapitre 2 a pour titre L’équipe dans son écosystème. L’écosystème d’une équipe, c’est le milieu dans lequel elle évolue. Il est composé d’objets et de personnes. Ces personnes, ce sont les parties prenantes. à noter que l’écosystème de l’équipe est chamboulé dans cette période de confinement et que les relations qu’elle avait avec les parties prenantes sont probablement impactées… En tout cas, c’est une question à se poser, par exemple lors d’une rétro-confinement.
L'équipe PermaBio

L'équipe PermaBio

PermaBio est l’exemple qui sert de fil rouge dans L’art de devenir une équipe agile. Dans le premier chapitre, nous avions fait connaissance avec Pierre, le fondateur, qui nous avait donné sa vision, décrit le service et expliqué pourquoi l’agilité lui semblait la bonne approche. Nous allons maintenant faire connaissance avec cette équipe. Cet extrait se trouve pages 54 et 55, à la fin du deuxième chapitre, L’équipe dans son écosystème.
Pourquoi PermaBio deviendrait agile ?

Pourquoi PermaBio deviendrait agile ?

La suite de l’exemple PermaBio, avec la question essentielle : pourquoi ? La question du pourquoi passer à l’agilité du point de vue du type de travail à effectuer a fait l’objet de ce billet Finalement, pourquoi passer à l’agilité ?. Ici nous voyons l’application des critères sur l’exemple PermaBio. Cet extrait est tiré de L’art de devenir une équipe agile, page 31 : ———— Voyons avec Pierre — le fondateur de PermaBio — si son projet se prête bien à l’agilité en reprenant les critères pour identifier les travaux de la connaissance.
PermaBio, suite

PermaBio, suite

Après l’interview de Pierre qui a présenté le projet, voici la suite de l’introduction à PermaBio qui sert de fil rouge dans L’art de devenir une équipe agile. Cet extrait se trouve pages 30 et 31, à la fin du premier chapitre. Exemple : un père de famille a l’idée de faire une soupe, mais il ne dispose pas des légumes ; il appelle PermaBio qui lui fournit à domicile les ingrédients et la recette pour faire la soupe.
PermaBio

PermaBio

Dans L’art de devenir une équipe agile, je m’appuie sur deux exemples, PermaBio et les Lapins agiles. Celui qui a la place la plus importante pour illustrer le devenir agile, c’est PermaBio. Il est utilisé dans les chapitres 2 à 6. Je vais publier les extraits de PermaBio dans des billets au cours des jours qui viennent. Voici l’introduction à PermaBio, qui se situe pages 30 et 31 du livre, à la fin du premier chapitre.

Scrum dans le monde réel

Un retour d’expérience Scrum en 5 minutes, dans la joie, la bonne humeur et en musique. La chanson du jour, c’est celle des Red Hot Chili Peppers dans la vidéo.