Mes lectures

La confiance exclut le contrôle

La confiance exclut le contrôle

Lénine ou Staline ?


Ce texte, avec un bout du dessin d’Étienne, provient de mon livre L’art de devenir une équipe agile, publié en mai 2019.

Il est question de confiance et de contrôle.

Pour le klub de lecture de ce soir (le klub mensuel), j’ai lu L’entreprise altruiste d’Isaac Getz et Laurent Marbacher, et ce duo y est présent.

Rétro-confinement, la v2

Rétro-confinement, la v2

Faire émerger des gestes barrières

La première version de la rétro-confinement a suscité un certain intérêt. Dix jours plus tard, voici la deuxième version qui prend en compte le feedback reçu et notre propre expérimentation, avec Jean-Pascal et Anthony, mes camarades du klub de lecture. Nous croyons beaucoup au potentiel de cette rétro pour préparer un post-confinement en adéquation avec nos valeurs. Nous pensons que cette réflexion –en ce moment si particulier– peut éviter à des équipes qui étaient dans le faux agile d’y retourner.
Rétro-confinement

Rétro-confinement

Si on ne profite pas de cette situation incroyable pour changer, c’est gâcher une crise

C’est Bruno Latour, un philosophe et sociologue, qui a inspiré ce billet. Il vient de publier un article dans AOC Media : Imaginer les gestes-barrières contre le retour à la production d’avant-crise. À la fin de l’article (et aussi à part) on trouve un questionnaire, ou plutôt une aide à l’auto-description, ou encore mieux un outil de discernement. Bruno Latour propose donc 6 questions à se poser pour ne pas revenir à la même situation qu’avant le confinement.
Agile Book Klub

Agile Book Klub

Esprit d'équipe, es-tu là ?

Avec Anthony Cassaigne et Jean-Pascal Boignard, nous discutions du prochain klub de lecture, prévu début avril, qui allait se faire à distance à cause du confinement. C’est alors que nous est venue l’idée de proposer une formule adaptée au contexte actuel. En pensant aux agilistes confiné·es, nous nous sommes dit qu’ils ou elles pourraient prendre du plaisir à échanger, à côté de leur télétravail ou pendant leur chômage technique. Toujours une discussion sur de la lecture à propos de l’agilité, mais :
Klub de lecture

Klub de lecture

Quelques uns des livres abordés ces derniers mois. Cela va faire bientôt 7 ans que le klub de lecture Agile Toulouse poursuit tranquillement son chemin. Grâce aux fidèles Anthony et Jean-Pascal qui l’organisent, nous nous retrouvons à peu près tous les mois autour d’un livre (parfois deux livres, et c’est même arrivé que le klub porte sur un article ou une vidéo). Nous étions 8 pour le dernier klub qui s’est déroulé chez ôLocal.
Kanban, l'approche en flux pour l'entreprise agile

Kanban, l'approche en flux pour l'entreprise agile

Mes commentaires sur le livre de Pablo et Laurent

C’était en janvier 2016, pendant le 4e raid agile. Le jeudi après-midi, avec Pablo nous avions animé le puzzle Astérix (oui, de l’agilité à l’échelle !). À la demande de participants, nous avions prévu un créneau sur Kanban. Comme j’étais en train de ranger les pièces du puzzle et que j’avais beaucoup donné pour ce jeu, nous décidâmes que ce serait Pablo qui présenterait Kanban tout seul. Pablo s’était placé à gauche de la cheminée et commençait à placer des post-it sur un rectangle de fer noir qui servait de tableau.
Être inspiré par les lectures

Être inspiré par les lectures

Merci le klub de lecture pour me pousser à lire

Pour mon nouveau livre L’art de devenir une équipe agile qui sort dans un mois, j’ai été inspiré par mes lectures.

À la fin de l’ouvrage, je cite ces articles et livres, en disant en quoi ils m’ont inspiré.

Il se trouve qu’une bonne partie de ceux que je mentionne a fait l’objet d’un klub de lecture Agile Toulouse. Voici, par ordre chronologique, ces livres discutés au klub :

Complément aux compléments en ligne

Dans un tweet, Franck interroge : A la communauté #Agile : que lire après Scrum de @claudeaubry pour enrichir sa pratique et s’ouvrir à d’autres méthodes agiles ? Merci d’avance ! — Franck Grenier (@franckgrenier) 9 juillet 2018 La communauté doit être partie ou en vacances ou s’en fout (ou les deux), car personne ne lui a répondu. Alors j’ai indiqué à Franck que dans mon livre, je faisais référence à de nombreuses lectures qu’on pouvait faire en complément.
5 ans de belles lectures au klub

5 ans de belles lectures au klub

Toute la richesse des échanges d'un klub

Le klub de lecture d’Agile Toulouse a évolué progressivement pour s’ouvrir à des livres qui sortent du développement de logiciel. Voici un aperçu des derniers choix : Cette évolution reflète probablement celle de l’agilité. Elle reflète en tout cas les envies des votants : le choix de ces livres se fait par un vote Condorcet avec environ une dizaine de personnes (qui n’assistent pas tous au klub, car nous sommes en général un peu moins).

Lecture au klub : Lean Entreprise

Le livre choisi pour le klub d’octobre était donc : Lean Enterprise: How High Performance Organizations Innovate at Scale de Jez Humble, Joanne Molesky, Barry O’Reilly. Un gros livre. En anglais, ce qui n’a pas attiré les foules. Mais, bien que je fusse le seul à l’avoir lu entièrement (et sur mon smartphone !), la discussion s’est avérée passionnante. Un livre qui présente plein de choses, certaines dont je parle régulièrement sur ce blog et dans mon livre (le développement agile, impact mapping, lean startup, kanban) et d’autres un peu moins (design thinking, value stream mapping, devops).
Different every time

Different every time

Je viens de finir l’excellente biographie de Robert Wyatt, Different every time, écrite par Marcus O’Dair et publiée par Le Castor Astral. C’est avec Matching Mole, l’album aux 2 taupes, que j’ai découvert la voix inoubliable de Robert Wyatt. Je savais, qu’avant Matching Mole, il avait fait partie de Soft Machine. Soft Machine était connu, mais sa musique beaucoup moins, en tout cas pour moi. En lisant Different Every Time, je comprends mieux la réputation du groupe.
Conception de logiciel, évolutions

Conception de logiciel, évolutions

Le club de lecture Agile Toulouse de lundi dernier portait sur de la conception de logiciel, avec le livre de Corey Haines. Voyez le dessin réalisé en séance par Cyrille (un très grand merci) : Avant qu’on se lance dans la discussion sur cet ouvrage, j’ai souhaité parler d’un événement récent, avec un autre livre que j’avais apporté. J’avais cherché dans ma bibliothèque un livre de Ed Yourdon et celui que j’avais retrouvé, presque oublié, en tout cas pas ouvert depuis plus de 20 ans, c’était la version française Analyse orientée objets, écrit par Yourdon avec Peter Coad en 1991.

Conception simple, 4 règles

Understanding the Four Rules of Simple Design

Le livre choisi pour le 18e klub de lecture d’Agile Toulouse est : Understanding the Four Rules of Simple Design Ce livre de Corey Haines est le premier qui, après 17 séances de lecture partagée, est clairement destiné à des développeurs. Il s’adresse à tous les développeurs, les débutants comme les confirmés. Effectivement, il y a du code dans le livre. L’auteur montre avec des exemples les 4 règles de conception simple :
Xanpan au klub de lecture

Xanpan au klub de lecture

J’ai reçu de chez Lulu mon exemplaire de Xanpan. J’ai commencé à le lire, pour le prochain klub de lecture qui aura lieu le 7 septembre. Xanpan[1] se présente comme une combinaison de Kanban et de XP (Extreme Programming). L’auteur, Allan Kelly, est anglais. J’avais lu son autre livre, “Changing software Development, Learning to become agile”. Avec Xanpan, son objectif est de montrer un exemple de méthode hybride. À part le fait que c’est clair et bien écrit, on y trouve des idées très intéressantes, qui permettront d’avoir de beaux échanges lors du klub.
Scrum en grand : LeSS, SSwS, Nexus et le rôle de Product Owner

Scrum en grand : LeSS, SSwS, Nexus et le rôle de Product Owner

Ken Schwaber vient de publier le guide Nexus, son framework de Scrum à grande échelle. Un de plus ! Cela en fait trois, au moins, qui se revendiquent de l'esprit Scrum : Nexus, SSwS et LeSS

Développer un produit avec plusieurs équipes

C’est le titre du 21ème chapitre de mon livre Scrum, édition 4. Quand plusieurs équipes travaillent sur le même produit, un point délicat est la mise à l’échelle du rôle de Product Owner ainsi que l’affinage à haut niveau.

M comme mêlée

M comme mêlée

La mêlée est la quintessence de l'action collective

Samedi le facteur m’a apporté le Dictionnaire amoureux du rugby de Daniel Herrero. La version illustrée qui vient de sortir. Je ne sais pas qui me l’a envoyée, je n’ai pas trouvé de carte dans le paquet. Je remercie très chaleureusement le bienfaiteur anonyme qui m’a fait ce beau cadeau. Le rugby, cela faisait un bout de temps que je n’en avais pas parlé sur ce blog. Ce livre m’en donne l’occasion.

Le rythme dans Scrum, au service de la collaboration

Le rythme régulier des sprints est la base de Scrum. A quoi sert-il ?

Le rythme fonctionne selon 3 cycles dans Scrum : celui du scrum quotidien, tous les jours donc, celui du sprint, selon sa durée, celui de la release, si elle est aussi cadencée avec une durée constante. La réunion quotidienne sert à définir les points de synchronisation nécessaires dans la journée entre les membres de l’équipe. La revue de fin de sprint sert à montrer le résultat pour obtenir du feedback des parties-prenantes.

Mes lectures de janvier : NoEstimates et Management3.0

#NoEstimates Deux livres décapants, qui mettent en évidence que l’Agilité n’est que mouvement, invention et création, et c’est ça qui me plaît. Management 3.0 Workout Ce livre fera l’objet du prochain Klub de lecture d’Agile Toulouse. Il est encore temps de le lire pour y participer, alors je ne vais pas le raconter. Sachez seulement qu’il est très bien écrit avec de magnifiques illustrations et un tas de références sur la gestion de projet.
Scrum, Charlie & Rock'n roll

Scrum, Charlie & Rock'n roll

Je suis Charlie

Depuis mercredi à 12h03 avec le tweet de Nathalie et toute la suite des événements, je suis bouleversé. Avant d’essayer de reprendre des activités (plus ou moins) normales, mon petit hommage personnel à Charlie. J’ai été profondément marqué par la culture Hara Kiri et Charlie. Surtout Charlie Hebdo[1]. J’ai dû lire à peu près tous les numéros de Charlie depuis le début des années 70, jusqu’à sa disparition, pour 10 ans.