Mes projets

Agile Radical

Agile Radical

Une nouvelle aventure

J’ai publié de nombreux billets pendant le confinement, au rythme de plusieurs par semaine. Je n’en ai plus publiés ici depuis 2 semaines. Ce n’est pas tant la fin du confinement qui m’a fait arrêter, c’est que je suis parti écrire ailleurs.

Agile Book Klub

Agile Book Klub

Esprit d'équipe, es-tu là ?

Avec Anthony Cassaigne et Jean-Pascal Boignard, nous discutions du prochain klub de lecture, prévu début avril, qui allait se faire à distance à cause du confinement. C’est alors que nous est venue l’idée de proposer une formule adaptée au contexte actuel. En pensant aux agilistes confiné·es, nous nous sommes dit qu’ils ou elles pourraient prendre du plaisir à échanger, à côté de leur télétravail ou pendant leur chômage technique. Toujours une discussion sur de la lecture à propos de l’agilité, mais :
Accompagnement Scrum

Accompagnement Scrum

Coach agile, pas à plein temps

Il y a des coachs agiles qui sont à plein temps chez leur client. Parfois même, ce sont des armées de coachs à plein temps qui restent pendant une longue période au sein d’une organisation. Je suppose que c’est pour des transformations agiles aussi massives que délicates. Ce n’est pas la forme d’accompagnement que je pratique. En général, j’accompagne mes clients de façon discontinue et sur une période limitée. Un bon exemple de ce que je fais, bien que ce ne soit jamais pareil, a été montré dans le retour d’expérience d’Intel à Agile tour Toulouse (il avait aussi été présenté au ScrumDay à Paris en avril).

Ten Years After

Ssssh. 10 ans après, mon idée d’un outil Scrum. Cette semaine, j’ai eu deux interpellations à propos de mon rapport avec les outils Scrum. Dans la première, un participant à un story mapping qui me demandait quel outil utiliser pour garder la trace des stories a trouvé “rétrograde” pour notre époque ma réponse “on n’en a pas besoin’. Dans la deuxième, mon interlocuteur m’a interpellé en me disant qu’il avait essayé iceScrum mais que c’était “buggé”.

Meteor Klub

J'ai profité des vacances pour me remettre au code

Ça faisait quelques années que j’en avais envie. J’avais même fait des tentatives avec du Java/Grails ou du Python/Django, mais cela n’était pas allé bien loin. Ce qui a fait la différence cette fois-ci, c’est que Meteor est bien plus facile d’accès. Mais ce qui a été vraiment déterminant, c’est que j’ai bénéficié de l’assistance extraordinaire de Stéphane. Nous avons passé presque 3 jours en côte à côte ou en face à face pour démarrer, puis avons fait des points réguliers à distance, entrecoupés de git push.
Running Lean en plein air

Running Lean en plein air

Le canevas

Le 17 mai, dans le camp dédié à la bidouille à la Fabrique Pola de Bègles, l’Open Bidouille Camp 33#2, nous avions convié, Stéphane et moi, des bordelais à nous rejoindre pour co-construire une application citoyenne. Merci à Isabel, Corentin, Fabrice, Chris, Romain et tous les autres qui ont répondu à notre invitation et sont venus participer un peu ou beaucoup à nos ateliers. Gymkhana n’est pas qu’une succession d’ateliers ou jeux, c’est une nouvelle approche pour l’innovation sociale et solidaire.

La présentation AgilEuclid au ScrumDay

La matière noire

Voici le support de la session « Expérimentation de l’Agilité pour un grand projet scientifique spatial » présentée à 3, avec Maurice Poncet (Cnes) et Laurent Meurisse au ScrumDay 2013[1]. L’objectif de la mission Euclid est de cartographier la géométrie de la matière noire et de l’énergie sombre. Euclid est un projet, sous l’égide de l’ESA, dont les instruments et le segment sol scientifique sont réalisés par un consortium européen regroupant les principales agences spatiales nationales et laboratoires scientifiques, dont le Cnes.
La matière noire au ScrumDay

La matière noire au ScrumDay

Jeudi prochain le 11, au ScrumDay, je participerai à la présentation de l’expérimentation de l’Agilité pour un grand projet scientifique spatial. Nous ferons la présentation à trois, avec Maurice Poncet, du CNES, et Laurent Meurisse. Il manquera le quatrième mousquetaire, Nicolas Deverge. Car nous faisons l’étude à trois consultants /coachs agiles. L’objectif de la mission Euclid est de cartographier la géométrie de la matière noire et de l’énergie sombre. Euclid est un projet, sous l’égide de l’ESA, dont les instruments et le segment sol scientifique sont réalisés par un consortium européen regroupant les principales agences spatiales nationales et laboratoires scientifiques, dont le CNES.

Intervision

Bref, j’ai pratiqué l’intervision. Le lancement de la Fédération Agile, il y a 2 ans, a permis de confronter nos idées et nos façons de faire, d’abord dans le domaine de la formation. Nous pratiquons tous, en plus de la formation, de l’accompagnement ou du coaching, le plus souvent de façon individuelle. Pour réfléchir sur ces activités, et progresser aussi dans ce domaine, il existe une méthode, l’intervision. Elle consiste en un regard croisé entre pairs.
Kanban, classes de service avec iceScrum

Kanban, classes de service avec iceScrum

La version actuelle d’iceScrum n’implémente pas de véritable Kanban, mais il est possible de s’appuyer sur les facilités de management visuel offertes par l’outil pour, avec quelques astuces, disposer d’un tableau Kanban. Ce tutoriel décrit une façon de faire permettant de gérer un flux des travaux. Elle est adaptée à de petites équipes distribuées. Elle fonctionnera aussi très bien pour une personne seule, je l’ai testée depuis 2 mois. J’avais écrit l’an dernier 2 articles sur comment faire du ScrumBan avec iceScrum.

Scrum pour une phase d'étude

Plutôt que de faire une phase d’étude (ou sprint zéro) longue, transformez-la en plusieurs sprints courts. Pour commencer le premier sprint, il faut un certain nombre de choses, au moins un backlog et une équipe. En 2006, il y a une éternité donc, j’avais écrit un billet “avant la première itération”. J’en ai écrit d’autres par la suite, autour du sprint zéro. Une traduction de Fabrice “de l’idée au lancement en passant par la vision” illustre bien ce qu’on peut faire pendant cette phase.

Lean depuis les tranchées, le draft en VF

Piloter de gros projets avec Kanban, l’histoire de la police suédoise. Henrik Kniberg a publié Lean from the trenches chez The Pragmatic Programmers en fin d’année 2011. Il l’a écrit de façon itérative et a sorti plusieurs versions intermédiaires. C’est une de ces versions, le draft 0.9, que nous avons traduite. Bien sûr, c’est avec l’accord d’Henrik : Cette version draft est gratuite. Je l’ai rendue disponible pour ceux qui ont un budget serré et qui ne peuvent pas s’offrir le livre, ou qui souhaitent parcourir le draft pour se faire une idée générale de la portée du livre avant de l’acheter.
Mercenaire et bâtisseur

Mercenaire et bâtisseur

Le côté bâtisseur je vais encore le renforcer cette année

Ce titre m’est directement inspiré par Christophe Addinquy[1] J’ai eu le plaisir de discuter avec Christophe lors du dernier Scrum day à Paris[2], il racontait comment son passage de Valtech à Vidal correspondait à son désir d’être moins mercenaire et plus bâtisseur. Dans la conversation, il m’a interpellé : et toi tu restes toujours mercenaire ? Déjà je ne me suis jamais senti mercenaire. En plus, j’ai toujours aimé construire, c’est à dire faire des produits.

Mes (bonnes) intentions pour 2012

Résolutions

Contribuer à changer le monde. Pour bien commencer je viens d’adhérer au Pacte civique. (Changer le monde et) Passer du bon temps avec mes camarades agilistes. Pour bien commencer je viens de m’inscrire à Agile Open Sud. Continuer à vendre plein de livres Scrum le guide pratique de la méthode agile la plus populaire. Pour bien finir l’an 2011, j’en avais offert quelques-uns à Noël. Continuer à accompagner de beaux projets qui s’essaient à l’agilité.

Nouveau site iceScrum

Une nouvelle version du site communautaire icescrum.org a été mise en ligne hier, avec des changements importants. La version précédente, d’abord uniquement en anglais, avait fini par être presque abandonnée par les rédacteurs, seul le forum restant très vivant. Le site existe depuis 2006, il avait été lancé au temps du premier IceScrum[1]. Cette première version du site communautaire était bâtie sur un wiki (dokuwiki, autant que je me souvienne).
Les tâches en couleurs

Les tâches en couleurs

Il n'est pas question de lessive (on est mardi), mais de management visuel

Un utilisateur d’IceScrum a déposé une demande d’évolution dans le bac à sable en ligne. Il nous dit : Dans un environnement de production, vous avez souvent différents groupes de personnes qui sont responsables d’accomplir des tâches spécifiques. Par exemple, vous pourriez avoir des artistes, des designers, des programmeurs sur différents domaines, des testeurs…, tous ayant des compétences différentes. Il nous serait utile de les suivre séparément en termes de tâches et de ressources.

Outil au point ... ou pas

J’ai eu un quatrième commentaire publié sur la page Amazon de mon livre. C’est un commentaire positif, son titre est “Agréable à lire et vivant”. Mais ce qui a particulièrement attiré mon attention … … c’est la fin du commentaire : Un seul regret : le chapitre des outils, qui se borne à expliquer le fonctionnement d’IceScrum, outil développé par les élèves de Claude Aubry[1], et qui est loin d’être au point.

Historique d'iceScrum

Une nouvelle version d’iceScrum va bientôt être diffusée, avec une pré-release en août. L’équipe actuelle, portée par iceScrum Technologies, a réécrit toute l’application à l’occasion du changement sur la plateforme de développement agile Grails. Je profite de ce changement majeur pour revenir sur l’histoire d’iceScrum. L’histoire d’iceScrum a commencé en octobre 2005 à l’IUP ISI de l’Université Paul Sabatier de Toulouse. Les étudiants de cet IUP en génie logiciel ont un module d’enseignement qui consiste en des projets tutorés : des équipes sont constituées pour développer un produit en suivant les méthodes enseignées.

FitNesse et Grails

Au service de l'innovation.

Hier après-midi, je suis allé à l’atelier FitNesse organisé à la Maison des associations par la SigmaT et animé par David Gayerie. Nous avons “joué” à Puissance 4, écrit des tests d’acceptation et des fixtures. Pour plus d’infos, voir la présentation de David sur FitNesse pour le SigmaT13 ou le site FitNesse. J’avais passé la matinée avec l’équipe iceScrum, qui travaille actuellement sur la migration en Grails de l’application. Les bases de la nouvelle architecture sont maintenant posées et les vues sont migrées une à une.

Scrum avec un outil

Post-it physique ou virtuel ? Dans les commentaires de mon billet “le post-it défie le temps”, noname vitupère contre le post-it [1]. A l’opposé, on voit régulièrement sur les blogs des billets pour promouvoir le post-it et vouer aux gémonies l’outil informatique. En voici un qui est intéressant, avec des arguments : http://nigelonagile.com/2010/04/27/no-wonder-agile-guys-shun-tools/[2]. C’est à chaque équipe de se déterminer et de choisir l’outil qui lui convient le mieux. Évidemment la dispersion géographique est un élément important et influe sur le choix : moins facile avec les post-it quand toute l’équipe n’est pas dans le même espace.