Scrum empirique

Scrum est un processus empirique. Ce qui ne veut pas dire un processus qui empire.

Avant-hier, je présentais Scrum comme étant un processus empirique à des étudiants. J’en vois quelques uns qui ouvrent des yeux ronds et puis la question qui vient " Qu’est-ce que ça veut dire, empirique ?"

L’empirisme est une doctrine épistémologique, comme le dit Wikipedia, et cela n’est pas enseigné dans les filières scientifiques, manifestement.

Un processus empirique, donc basé sur l’expérience, nécessite une bonne visibilité, des inspections fréquentes et des adaptations aux plans. Cela se décline dans Scrum par les 2 cycles de régulation :

  • lors de mêlées quotidiennes, on s’appuie sur l’expérience du jour passé pour adapter le planning des jours restant dans le sprint
  • lors des revues de sprint, on tient compte de l’expérience du sprint passé pour adapter le planning de la release, portant sur les sprints à venir.

Voir aussi