Souvenir du futur

Ce n'est pas de la science-fiction, mais un workshop pour préparer la planification d'une release

Souvenir du futur

Je viens de voir l'Armée des 12 singes de Terry Gilliam sur la TNT, film dans lequel Bruce Willis est envoyé dans le passé. Comme ça, dans les périodes où on le voit, il peut se souvenir du futur.

La coïncidence veut que cet après-midi nous avons fait une séance de Remember the future pour le projet Wilos, projet qui se poursuit cette année avec de nouveaux étudiants de l’IUP ISI.

Ce workshop Remember the future avait pour objectif de préparer, en collaboration avec la communauté Wilos, composée de 6 anciens étudiants ayant participé au développement l’année dernière, le planning de la release de mars 2008. Le jeu consiste à se projeter dans le futur, au moment où le produit est sorti (pour nous en mars 2008). On imagine qu’on utilise le produit et chacun liste ce qui le rend satisfait dans le résultat obtenu, en considérant que c’est un succès.

Le bénéfice de cette technique vient, selon Luke Hohmann, de la façon de présenter les choses : il est plus efficace de se poser la question Qu’est ce que notre produit a fait [1] que celle Qu’est-ce que notre produit pourrait faire [2] pour mieux comprendre ce que désirent les différentes partie-prenantes impliquées.

Le matériel nécessaire pour ce workshop, c’est comme souvent des notes collantes. Chaque participant réfléchit individuellement et écrit les features ou stories sur une note. Ensuite, les différentes propositions des participants sont regroupées si elles sont similaires ou dans le même domaine. Pour Wilos, nous avons occupé tout un tableau.

Notes

[1] What will our product have done?

[2] What should our product do?

Voir aussi