Utilité d'une certification Agile

Le débat sur la certification continue de faire rage

Le débat sur la certification continue de faire rage dans le monde (microcosme ?) Agile :

  • Alan Shalloway revient sur les formations qui certifient ou pas, après s’être fait virer lui aussi de la liste de discussion Scrum.
  • Scott Ambler, qui a été banni un peu plus tôt, se déclare en faveur de la certification dans son dernier article sur Dr. Dobb’s, tout en éreintant une nouvelle fois la certification CSM. Je reste très sceptique sur l’intérêt d’une certification Agile pour la France. J’ai un ami qui suit actuellement un programme de certification ITIL. La présentation des niveaux de certification est intéressante et semble pertinente. Par contre, le processus conduit à une lourdeur dans les apprentissages et pousse à du bachotage de la part des candidats. Cela me semble incompatible avec l’approche Agile, où il n’y a pas qu’une seule voix -et c’est une bonne chose- et où l’on privilégie la communication plutôt que la documentation, inévitable dans les processus de certification.

Je vais en tout cas appliquer le conseil de Scott Ambler sur l’éthique en arrêtant définitivement de me proclamer ScrumMaster certifié[1], et en proposant des formations Scrum qui ne certifient pas et qui ne sont pas destinées qu’aux ScrumMasters. Et qui sont quand même très appréciées.

Notes

[1] j’avais déclaré il y a quelques mois que la certification CSM c’était pipeau

Voir aussi