Release de printemps

En tant que Product Owner

J’aurais pu commencer ma quatrième année de blogage par un sujet d’actualité ou de polémique : le contrat au forfait, la certification ou le test Nokia par exemple.

Mais ça fait 3 ans que j’en parle de ces choses-là [1]. Alors il faudrait que je dise quelque chose de nouveau et intéressant, voire de définitif sur ces sujets.

Pas le temps de trouver ça tout de suite, j’ai un Scrum meeting à 8h10 ce matin. Sur Skype. Pour le projet IceScrum. C’est du concret. Le projet rentre dans une nouvelle release, appelée la release de printemps.

Je suis le Product Owner du projet IceScrum. L’équipe est distribuée, et nous ne disposons pas d’un espace collaboratif. C’est pourquoi nous utilisons Skype pour les jours où nous ne nous voyons pas en face à face et l’outil IceScrum lui-même pour suivre le projet. Ma vie de PO en est grandement facilitée.

Ce que je peux faire en tant que Product Owner avec l’outil IceScrum :

  • établir la liste des features
  • définir les rôles d’utilisateurs du produit
  • peupler le backlog de produit avec les stories
  • associer une feature à une story
  • définir les conditions de satisfaction des stories
  • spécifier un test plus en détail avec un formalisme BDD
  • ordonner les stories par priorité
  • planifier une release en associant les stories aux sprints prévus
  • valider les stories proposées par d’autres dans le backlog
  • décomposer les stories progressivement
  • noter le résultat des tests d’acceptation des stories
  • déclarer une story comme finie

Notes

[1] billets à propos de certification

Voir aussi