Le backlog, la liste des stories

Chapitre 5

Après le chapitre 2, je continue la préparation de la deuxième version de mon livre par le 5, qui porte sur le backlog de produit.

Je n’ai pas eu de retours sur ce chapitre, à part celui de mon beau-frère qui a vitupéré contre l’emploi de l’anglais dans un livre en français. Bon, pour ça, j’avais essayé de franciser quelques termes il y a déjà longtemps et je ne vais pas recommencer maintenant.

Dans la version actuelle, ce chapitre comporte 4 grandes parties :

  1. LE BACKLOG, LA LISTE UNIQUE DES STORIES
  2. LA NOTION DE PRIORITÉ DANS LE BACKLOG
  3. UN ÉLÉMENT DU BACKLOG
  4. GUIDES D’UTILISATION DU BACKLOG

Je viens de relire la première partie, “le backlog, la liste unique des stories”, qui est structurée de la façon suivante :

  • Utilisateurs du backlog
  • Vie du backlog
  • Émergence progressive
  • Changements continuels
  • Utilisation continue
  • Options de représentation du backlog

En la relisant, j’ai trouvé que la trame de cette partie était améliorable. L’objectif est d’expliquer ce qu’est le backlog et cela pourrait être présenté de manière plus efficace.

Après avoir réfléchi à la façon de refactorer (oups, mon beauf va encore râler !) cette partie, voilà la nouvelle organisation que j’envisage, sous forme de questions :

  • Qu’est ce que le backlog ? C’est une liste, unique, des stories…
  • ** A quoi sert le backlog ?** Présentation des activités impactées par le backlog : ingénierie des exigences, gestion de projet, conception, test….
  • Qui l’utilise ? C’est la partie utilisateurs, élaguée du texte sur les activités
  • Quand l’utilise t-on ? C’est la partie Vie du backlog restructurée
  • Comment le concrétiser ?

Je me dis que ce serait bien d’ajouter un nouveau paragraphe : Ce que n’est pas le backlog, dans lequel je pourrais rapporter quelques idées fausses sur le backlog :

  • le backlog n’est pas un référentiel (eh non)
  • le backlog n’est pas une spécification
  • le backlog n’est pas une todo liste

Si vous avez d’autres idées et propositions pour améliorer cette partie, c’est le moment.

Voir aussi