2013, ruptures douces ou pas

Tables rondes

En complément à mes impressions après Agile Tour Toulouse, un petit bonus sur la session animée par la Fédération Agile. La Fédération Agile a été créée il y a 3 ans. Elle ne fait pas l’objet d’un marketing agressif : on ne nous voit pas dans les publicités et nous ne sommes pas bien placés dans les moteurs de recherche quand on recherche “formation Agile”. Pourtant les membres de la Fédé la mettent régulièrement en avant et nous avons probablement une influence souterraine sur la situation de l’Agilité en France, par exemple dans la marginalisation des formations dites certifiantes.
Chapitre six

Chapitre six

Dans la série Suppléments en ligne, voici ceux du chapitre La planification de release

C’est dans ce chapitre qu’est abordé le sujet toujours délicat de l’estimation des stories en points. C’est aussi là que je présente la notion de vélocité et qu’on voit pour la première fois un burndown chart. La planification de release est optionnelle dans Scrum. On n’en a pas toujours besoin. Cependant la plupart des équipes que je connais souhaitent en disposer, ce qui demande des efforts. Le résumé en fin de chapitre Une caractéristique importante des méthodes agiles est leur capacité à prendre en compte les changements.
Mes impressions sur Agile Tour Toulouse 2013

Mes impressions sur Agile Tour Toulouse 2013

La horde

Pablo, en train d’attraper la grosse tête de son ancêtre australopithèque, pendant son discours d’introduction en session plénière sur la horde agile, qui a magistralement lancé la journée. J’ai assisté à toutes les conférences à Toulouse depuis la première en 2008 et je crois bien que c’est cette sixième que j’ai trouvée la meilleure. C’était jeudi 10 octobre 2013, à Diagora Labège. Ce qui m’a beaucoup plu L’organisation, huilée, parfaite L’ambiance, chaleureuse Le vrai repas de midi, convivial Le programme équilibré Les keynotes, variées entre paléolithique et saut à la perche, sortant du cadre du développement et apportant du grain à moudre La présentation de Romain Couturier sur l’enseignement et l’Agilité, qui m’a presque donné envie de retourner à la fac 2 ans après Participer à la table ronde de la Fédération Agile sur la culture, brillamment animée par Manu et illustrée par Romain Revoir plusieurs anciens étudiants de l’IUP ISI, dont un a présenté une session Revoir de nombreux participants à mes formations, dont 7 ont présenté des sessions Ne pas entendre parler une seule fois de certification Ne pas avoir vu un seul extrait de gros backlog en excel dans les présentations L'“after” à la Pergola, une grande réussite pour la cinquantaine de personnes qui y étaient Ce qui m’a frustré Avec Laurent Meurisse, nous avons encore perdu au baby contre Alexandre qui a toujours le coup de poignet rapide, même après son Beer Game A cause de mon acharnement à essayer de gagner au baby, j’ai raté la présentation de Grégory Barsalou : de la reliure d’art à l’agilité Ne pas reconnaître des personnes qui ont l’air de me connaître sans pouvoir me rattraper en lisant leur nom (pas de badge avec les noms) Les questions que je me suis posées Que faisait un chef de service à la présentation Software Craftmanship d’Antoine ?

Ma présentation sur les bacs

Voici les slides de ma présentation à l’Agile tour Toulouse Merci à tous les participants à cette session. Je n’ai pas laissé de temps pour les questions après ma présentation et j’en suis désolé. N’hésitez pas à me laisser du feedback ici. Bravo à Laurent qui a gagné le livre en reconnaissant l’écluse du Sanglier. Pour un compte-rendu de la journée, lisez le billet de Fabrice.

La culture du backlog à Agile tour Toulouse

Kanbanisez votre Scrum : passez du gros backlog monolithique aux petits bacs limités !

Agile tour Toulouse a lieu jeudi à Diagora Labège (pensez à vous inscrire rapidement). J’y présenterai à 10h30 en salle B2 une session sur “la culture du backlog”. La culture dont il est question ici est plutôt de l'agriculture, dans le sens faire pousser les idées semées jusqu’à ce qu’elles soient des stories prêtes à prendre le départ du sprint. Je préfère dire cultiver son backlog, plutôt que groomer comme dit une de mes équipes, ou même raffiner[1]
La 6ème conférence Agile à Toulouse

La 6ème conférence Agile à Toulouse

Diagora

C’est le 10 octobre qu’aura lieu à Diagora Labège la sixième édition de l’Agile tour Toulouse. J’y suis allé tous les ans, dès la première en 2008, et je vous encourage vivement à y assister. Agile tour Toulouse a pour objectif d’être une journée de formation, d’échanges, de partage d’expériences, de réflexions et de rencontres autour de l’agilité. Les années précédentes, l’objectif a été atteint, avec des participants enthousiastes. Cette année, le programme est encore très complet, autour de 3 thèmes, pour satisfaire le plus grand monde :
Chapitre cinq

Chapitre cinq

Dans la série Suppléments en ligne, voici ceux du chapitre Le backlog

Dans les éditions précédentes, le chapitre s’appelait “Le backlog de produit”. J’ai revu le titre et plus encore le contenu. Pourtant le backlog, ça a l’air simple, certains se disent que c’est juste une liste de stories. En fait, il y a quelques subtilités si on veut avoir un backlog vraiment utile pour les sprints. C’est d’ailleurs le sujet de ma présentation à Agile tour Toulouse, intitulé “La culture du backlog” que de montrer comment passer du gros backlog monolithique aux petits bacs limités.

Cros(s)-over

Tout à fait Thierry

Ces dernières semaines, j’ai animé quatre sessions de sensibilisation/formation avec Thierry Cros (on prononce crosse), pour Airbus et Sanofi. Les objectifs communs étaient, en gros, de familiariser les participants, par des jeux, à l’innovation et à la conduite de réunion[1]. Cela a donné un format hybride, avec des innovation games, des jeux de team building, des simulations, des ateliers de sociocratie, pas mal de cartes heuristiques, le tout pimenté de quelques brise-glaces.

Souvenir des impacts

Billet dédié aux participants à mes dernières formations Innovation Games et à tous ceux qui s'intéressent à l'Impact Mapping

Je présente l’utilisation de l’Impact Mapping comme technique permettant d’aller de la vision aux features. Dans toutes mes missions de démarrage d’un projet, je la fais mettre en œuvre avec les parties prenantes et les équipes.

Chapitre quatre

Chapitre quatre

Dans la série Suppléments en ligne, voici ceux du chapitre Le ScrumMaster et l'équipe

Pendant les vacances, j’ai commencé une série de billets visant à apporter des informations additionnelles aux lecteurs de mon livre Scrum. Après le premier chapitre, le chapitre deux, le chapitre trois, voici le chapitre quatre. Ce chapitre a failli être divisé en deux, un pour le ScrumMaster et le deuxième pour l’équipe. En 2010, je m’étais d’abord dit que je parlais de l’équipe dans tout le livre et qu’il n’était pas nécessaire d’en faire un chapitre dédié.
Automne tour 2013

Automne tour 2013

Paris, Toulouse, Grenoble

Je viens de recevoir la réponse du comité d’organisation d’Agile Grenoble. Ma proposition de session est acceptée. J’avais fait 3 soumissions à des conférences de cet automne. Elles sont retenues toutes les 3 : Kanbanisez votre Scrum pour Lean Kanban France les 3 et 4 octobre, La culture du backlog pour Agile tour Toulouse du 10 octobre, Du gros backlog aux petits bacs limités pour Agile Grenoble du 21 novembre.

Tantale

La fascination pour le jeu n'est autre que la fascination pour le fait de faire une chose pour elle-même — et pour aucune autre raison

Chapitre trois

Chapitre trois

Dans la série Suppléments en ligne, voici le Product Owner

Pendant les vacances, j’ai commencé une série de billets visant à apporter des informations additionnelles aux lecteurs de mon livre Scrum. Après le premier chapitre, le chapitre deux, voici le chapitre trois. Ce chapitre est le premier que j’ai vraiment écrit. C’était en juin 2009. J’avais déjà publié plus de 500 billets de blog à l’époque, dont un nombre significatif évoquaient le Product Owner. J’avais commencé par ce chapitre parce que le PO était un sujet que j’estimais bien maîtriser.

Formations Scrum, Jeux, Kanban

Scrum, Dan, Don

Avant de parler de mes formations Scrum, un coup de pouce à deux initiatives originales : une avec Don et l’autre avec Dan.

Scrum Guide 2013 et pablotages

Ken Schwaber et Jeff Sutherland, les fondateurs de Scrum, ont mis à jour le Scrum Guide. Pablo en a fait son décodage. Pablo Pernot vient de publier un billet Scrum2013, le canevas, dans lequel il compare ses pratiques avec ce que propose ce nouveau guide. Par un tweet, Pablo m’a demandé ce que j’en pensais. Comme les commentaires de son billet sont fermés, je vais donner ma position ici. Tout d’abord je remarque que comme pour la version précédente (2011), ce guide est publié juste après une version de mon livre[1].

Dotclear a 10 ans

Je félicite chaleureusement toute l'équipe Dotclear pour ce qu'elle a fait depuis 10 ans

J’ai vu passer quelques tweets incitant à faire un billet #dotclear10 alors je sors de ma torpeur pour fêter les 10 ans de Dotclear. Quand j’ai lancé mon blog en avril 2006, je ne me souviens pas d’avoir hésité : il serait propulsé par Dotclear. Un logiciel libre fait par une équipe française, recommandé par des personnes que je suivais à l’époque comme Tristan Nitot, il n’y avait pas photo.