Apprendre par la lecture

Si vous n'avez pas conscience que vous n'avez pas assez lu, c'est que vous n'avez pas lu assez

Apprendre par la lecture

Cet article a été commencé en 2014 après le club de lecture d’Agile Toulouse consacré à Coaching Agile, le livre de Rachel Davies et Liz Sedley traduit par Fabrice Aimetti.

C’est un livre que j’avais d’abord lu en anglais et sur tablette, en juin 2011. Je dois dire que le relire en français avec la version papier que m’a dédicacée Fabrice lui a apporté une autre dimension. J’ai appris beaucoup de cette seconde lecture.

Et ensuite, les discussions lors du Club permirent d’aller d’augmenter encore la valeur ajoutée de cette lecture.

Lire sur le sujet, c’est une façon de progresser dans l’agilité.

D’ailleurs dans le chapitre 14 de Coaching Agile, “Développez-vous”, on conseille de :

  1. Lire un livre par mois
  2. Créer son blog
  3. Contribuer à un projet open source
  4. Poster sur une liste de votre communauté une fois par jour
  5. Écouter un podcast sur le chemin de votre travail
  6. Consacrer une soirée pour participer à un groupe

Participer régulièrement au Club de lecture permet de réaliser facilement les points 1, 4 (ça marche aussi avec un tweet) et 6. J’ai remplacé les podcasts par les vidéos (pas en voiture bien sûr).

Quant au blog et au projet open source, je les conseille vivement, ils m’ont personnellement apporté beaucoup.

Le prochain sujet du Club n’est pas vraiment dans l’Agilité (quoique, c’est à vérifier) : Petit traité de manipulation à l’usage des honnêtes gens.

Apprendre par la lecture !

Si nous n’avez pas conscience que vous n’avez pas assez lu, c’est que vous n’avez pas lu assez !

C’est une traduction libre d’un tweet de Nassim Nicholas Taleb (tweet aujourd’hui disparu).

Voir aussi