Pratiques Scrum obsolètes

[deprecated]

Je constate que des pratiques Scrum sont encore utilisées alors que je les considère, et beaucoup d’autres avec moi, comme obsolètes. Et depuis longtemps, puisque la plupart de celles que je cite ci-dessous étaient déjà dépassées quand j’ai écrit la première version de mon livre, sortie en 2010.

Mais l’histoire du focus factor nous avait montrés que les habitudes ont la vie dure.

Burndown chart de sprint

[deprecated] : Le scrumMaster élabore un burndown chart de sprint pour vérifier la situation par rapport à la droite idéale.

Mieux -> Le burndown chart de sprint est un indicateur pauvre. Il apporte peu pour ce qu’il coûte. En particulier s’il est fait en heures. Une équipe qui a un tableau et le met à jour régulièrement n’a vraiment pas besoin d’un burndown chart pour constater des déviations par rapport au but du sprint.

Estimations pendant la planification de sprint

[deprecated] : L’équipe fait du Planning Poker pendant la réunion de planification de sprint.

Mieux -> Si on estime les stories pour élaborer et mettre à jour un plan de release, c’est plus tôt qu’il faut le faire, lors de la revue de backlog. Si on estime juste pour calibrer le sprint, on peut sûrement s’en passer : #noEstimates.

Revue au PO

[deprecated] : Lors de la revue, l’équipe fait la démo au PO.

Mieux -> On ne montre à la revue que les stories finies et donc déjà acceptées par le PO, qui les aura validées avant, pendant le sprint. En plus c’est lui qui anime la revue. Il est dans l’équipe, pas contre elle.

Rétro et revue mélangées

[deprecated] : Pendant la revue, l’équipe tente d’expliquer aux parties prenantes les raisons pour lesquelles elle n’a pas atteint ses objectifs.

Mieux -> La revue est réservée à des discussions sur le produit. Les problèmes, obstacles seront évoqués lors de la rétrospective, avec l’équipe seule.

Engagement de sprint sur des points ou des stories

[deprecated] : l’équipe s’engage à réaliser x points (ou y stories) pendant le sprint.

Mieux -> L’équipe s’engage sur un but. Exiger un engagement sur un périmètre fonctionnel produit inexorablement soit de la dette technique, soit de la perte de motivation.

Ecrire les stories

[deprecated] : les développeurs attendent que le Product Owner écrive les stories.

Mieux -> On ne rédige pas une story, et le PO n’en est pas le seul responsable. Les stories sont raffinées, groomées, cultivées, lors des conversations entre le PO et les développeurs.


Article en relation : Autres pratiques Scrum obsolètes.