Glossaire A-B

Glossaire A-B

Dans la nouvelle édition de mon livre, j’ai ajouté un glossaire qui n’existait pas dans les éditions précédentes. Je l’ai voulu assez court (il y a 70 entrées) et avec des définitions brèves.

Voilà ce que ça donne pour les entrées A et B :

  • Affinage du backlog : activité qui consiste à entretenir le backlog pour augmenter les chances de succès des futurs sprints.
  • Agilité : capacité d’une organisation à fournir tôt et fréquemment des services impactant ses utilisateurs, tout en s’adaptant à temps aux changements dans son environnement.
  • Bac à glace : dépôt des stories hors du périmètre de la release courante, qui y sont gelées jusqu’à la release suivante.
  • Bac à sable : dépôt non ordonné des idées et propositions de tout le monde pour le produit.
  • Bac d’affinage : partie du backlog sur laquelle s’effectue l’affinage.
  • Bac de départ : dépôt des stories prêtes pour un sprint.
  • Bac d’arrivée : dépôt des stories finies.
  • Backlog : dépôt de collecte et de partage des choses à faire, ou stories, qui apportent de la valeur.
  • Bug : imperfection qui enlève de la valeur au produit.
  • Burndown chart : graphique montrant la tendance du reste à faire.
  • Burnup chart : graphique montrant la tendance de ce qui est fini. Qu’en pensez-vous ? Notamment des définitions pour affinage du backlog, agilité et backlog ? D’autres propositions en A et B ?

Ajout du 22 octobre

Sur Twitter, Alfred me propose :

  • Backlog du produit : liste d’options (boîte à idées)
  • Backlog du sprint : liste de choses à faire (car engagées) Merci Alfred pour cette notion intéressante. Dans mon glossaire et dans mon livre, il n’y a qu’un seul backlog. Je n’utilise pas “backlog du sprint” et j’explique pourquoi. Je dis simplement backlog et pas backlog du produit, car en fait le constat est que c’est plus un backlog d’équipe (qui peut éventuellement porter sur plusieurs produits, ou bien sur une partie d’un produit).

Concernant les notions d’options et d’engagement, je les développe dans le livre. C’est une raison de l’avènement des bacs, qui sont définis plus haut. La boite à idées correspond au bac à sable. Les options sont ouvertes dans le bac d’affinage. Quant à l’engagement je le définis sur l’objectif du sprint, ce qui suscite des discussions.

Toujours sur Twitter, Xavier me dit :

“pour backlog de produit, je parle à mes clients de « Référentiel du Produit » et ça leur parle”.

Amusant, je raconte que j’utilisais “Référentiel des exigences” pour backlog il y a 10 ans.

Je pense que ce n’est pas une bonne idée de parler de référentiel pour le backlog, car ce qui constitue la référence, ce serait plutôt l’ensemble des conditions ou tests d’acceptation.