Scrum, mon sérum à Agile Grenoble

J’ai été très heureux de participer à la 10e conférence Agile Grenoble. Des retrouvailles chaleureuses dans une merveilleuse ambiance.

En tant qu’ancien keynote speaker, j’étais invité à donner une session spéciale 10e anniversaire (HoliScrum) plus une présentation le matin.

C’est de cette présentation dont je vais parler dans ce billet. Je l’ai appelée Scrum ? mon sérum !

L’an dernier, j’avais donné Scrum ? mon scrotum ! à Agile Pays Basque, à Rennes et à Toulouse. L’idée était de montrer que l’Agilité, à travers Scrum, était populaire mais que des dérives ne permettaient pas d’en obtenir les bienfaits attendus.

En 2017, je suis passé du scrotum au sérum, les temps changent. Depuis un an, j’ai réfléchi à l’apport de la permaculture et au-delà à celle de la systémique. C’est le sérum que je propose : une réponse plus holistique. La solution aux problèmes rencontrés dans la mise en œuvre de Scrum ne se trouve pas au niveau de l’équipe, mais dans son écosystème.

Cet écosystème Scrum inclut l’équipe plus le produit qu’elle réalise et les parties prenantes qui y sont intéressées. L’approche systémique pousse à étudier les interactions entre tous ces éléments. C’est ce que je développais l’après-midi avec HoliScrum et c’est que je vais approfondir dans la 5e édition de mon livre.

Voici les slides de Scrum mon sérum : Scrum mon sérum à Agile Grenoble 2017