Du sprint zéro au prélude de Scrum

Le prélude de Scrum, pour préparer l’équipe et son écosystème à la vie des sprints et des saisons

Du sprint zéro au prélude de Scrum
Sommaire

Les petits bonshommes qui jouent ce prélude sont de Jean-Pierre Bonnafous, alias Ramuncho. C’est lui qui a illustré le chapitre Composer le prélude de Scrum dans l’édition 5.

Dans les approches conventionnelles, on désigne par avant-projet la période qui précède le début d’un projet, incluant des phases d’étude qui durent parfois des mois. Qu’en est-il avec Scrum ?

Qu’y a-t-il avant le premier sprint avec Scrum ? Un avant-sprint ?

Prérequis pour le premier sprint

Ce qui est sûr, c’est qu’il faut alimenter l’équipe pour un sprint : c’est l’objet de l’affinage, fait dans le sprint précédent.

Pour alimenter le sprint 2, on affine pendant le sprint 1. Alors pour alimenter le sprint 1, on a donc besoin d’affiner avant… d’où l’appellation courante de sprint zéro.

Cependant, le sprint zéro n’existe pas.

Il existe donc une période innommée, sans nom, ou mal nommée. Il m’a paru important de proposer un nom, et surtout d’expliquer la raison d’être de cette période, parce qu’elle conditionne le démarrage avec Scrum.

Et dans Scrum, le plus important, ce sont les gens.

Prendre soin des gens et s’assurer de la viabilité de l’écosystème dans lequel ils évoluent sont des préoccupations utiles pour bien démarrer avec Scrum.

Pourquoi pas un sprint zéro ?

Le sprint zéro n’existe pas. Aucune trace dans le guide Scrum de Schwaber et Sutherland.

Alors, pourquoi on en parle ?

Parce que, dans la pratique sur le terrain, des équipes appellent sprint zéro cette période qui précède le premier sprint. Mais si c’était un sprint, on l’aurait appelé sprint 1.

L’ambiguïté vient du fait qu’on a gardé le terme sprint, ce qui crée la confusion.

Cette période avant le sprint 1 n’est pas un sprint.

Le succès de la formulation «sprint zéro» vient de son côté rassurant pour les débutants qui comprennent qu’ils auront un sprint d’échauffement, à l’issue duquel on ne leur demandera pas d’obtenir un résultat. Mais zéro correspond au vide, alors qu’il y a bien un résultat à la fin.

Sprint ne vas pas, zéro non plus, il est temps de proposer autre chose.

Définition du prélude de Scrum

Un prélude est ce qui prépare, annonce quelque chose, en constitue l’introduction.

Le prélude de Scrum prépare l’équipe et son écosystème, annonce l’application de Scrum et constitue l’introduction à la vie des sprints et des saisons.

Bien sûr, le nom prélude n’existe pas dans les références à Scrum. Après avoir longtemps cherché, j’ai fini par le retenir parce que prélude colle bien à l’idée que je me fais de cette phase. Je l’ai expérimenté auprès d’un panel significatif, et maintenant je le propose à la communauté.

Le prélude pour préparer le voyage

Le prélude est la période qui va de la décision d’appliquer l’agilité jusqu’au démarrage du premier sprint. Ce temps est utilisé pour partager la nouvelle façon de travailler avec tout l’écosystème et afin de mettre en place un cadre bienveillant favorisant l’épanouissement de l’agilité.

À côté de la constitution du backlog initial nécessaire pour lancer le premier sprint, le prélude repose sur trois activités pour obtenir, successivement :

  1. une équipe Scrum viable,
  2. une équipe Scrum alignée avec les parties prenantes,
  3. un écosystème viable.

Les deux dernières sont souvent oubliées, ce qui entraîne des risques de faux-agile.

En effet, l’équipe n’est pas isolée, elle évolue dans l’environnement constitué par les parties prenantes et par l’espace de travail. Pour augmenter les chances de succès, il convient que les parties prenantes soient sensibilisées à l’approche suivie et qu’elles comprennent l’implication qui leur est demandée. Enfin, il est préférable de s’assurer, avant de commencer un sprint, que l’écosystème bâti ensemble permettra de produire un résultat.


La notion de prélude est introduite dans le livre Scrum, pour une pratique vivante de l’agilité ; elle fait l’objet du chapitre 13 en entier, c’est dire la place importante qui lui est faite. Elle est reprise dans L’art de devenir une équipe agile, au début du chapitre 6, pour montrer comment commencer.

Voir aussi :