bac de culture

Affinage de bac en bac

Des petits bacs plutôt qu’un gros backlog, l’idée a maintenant fait son chemin. C’est plus facile pour l’affinage. L’idée des bacs m’est venue quand j’étais encore Product Owner d’iceScrum, il y a 3 ans. Il y avait déjà le bac à sable, puis s’est ajouté le bac à glace. Pour iceScrum, ça s’est arrêté là, mais j’ai continué à expérimenter cette façon de présenter le backlog. C’est devenu “les bacs”.

Des jeux pour apprendre

Après plusieurs expérimentations, comme celle à la Chunga ou à Agile Games France, j’ai utilisé le jeu des bacs façon puzzle dans ma formation Scrum de la semaine dernière. Je suis particulièrement satisfait des enseignements qu’il a apportés. Je l’adopte pour mes prochaines formations et j’ai décidé de le publier : le jeu des bacs façon puzzle. Cette semaine, c’est un autre beau jeu pour apprendre que je vais proposer aux participants à la formation Kanban de Toulouse : le Kanbanzine.

Ma présentation à Agile Grenoble 2013

Comme promis à ceux qui me l’ont demandé hier, Du gros backlog aux petits bacs, Agile Grenoble 2013le support de ma présentation Du gros backlog aux petits bacs sous-titrée Mettez du flux dans votre Scrum y compris les slides de la fin que je n’ai pas eu le temps de présenter.

Ma présentation sur les bacs

Voici les slides de ma présentation à l’Agile tour Toulouse : Merci à tous les participants à cette session. Je n’ai pas laissé de temps pour les questions après ma présentation et j’en suis désolé. N’hésitez pas à me laisser du feedback ici. Bravo à Laurent qui a gagné le livre en reconnaissant l’écluse du Sanglier. Pour un compte-rendu de la journée, lisez le billet de Fabrice.

La culture du backlog à Agile tour Toulouse

Kanbanisez votre Scrum : passez du gros backlog monolithique aux petits bacs limités ! Agile tour Toulouse a lieu jeudi à Diagora Labège (pensez à vous inscrire rapidement). J’y présenterai à 10h30 en salle B2 une session sur “la culture du backlog". La culture dont il est question ici est plutôt de l’agriculture, dans le sens faire pousser les idées semées jusqu’à ce qu’elles soient des stories prêtes à prendre le départ du sprint.

Chapitre cinq

Dans la série Suppléments en ligne, voici ceux du chapitre “Le backlog”. Dans les éditions précédentes, le chapitre s’appelait “Le backlog de produit”. J’ai revu le titre et plus encore le contenu. Pourtant le backlog, ça a l’air simple, certains se disent que c’est juste une liste de stories. En fait, il y a quelques subtilités si on veut avoir un backlog vraiment utile pour les sprints. C’est d’ailleurs le sujet de ma présentation à Agile tour Toulouse, intitulé “La culture du backlog” que de montrer comment passer du gros backlog monolithique aux petits bacs limités.
Bac(klog) de culture

Bac(klog) de culture

J’écris l’édition 3 de mon livre Scrum. Quand mon éditeur m’avait suggéré cette nouvelle édition, j’avais demandé ici dans ce billet ce qu’il paraissait intéressant d’y ajouter. Dans son commentaire, FXMaq m’a orienté vers le mûrissement de backlog. Bonne idée. En fait j’en parle déjà dans l’édition deux. Dans le §5.4.2 donc à la fin du chapitre sur le Backlog je conseille dans les choses à essayer de “Cultiver son backlog”.