blog

Agile Radical

Agile Radical

Une nouvelle aventure

J’ai publié de nombreux billets pendant le confinement, au rythme de plusieurs par semaine. Je n’en ai plus publiés ici depuis 2 semaines. Ce n’est pas tant la fin du confinement qui m’a fait arrêter, c’est que je suis parti écrire ailleurs. Sur l’agilité radicale. Avec mes camarades de (klub de) lecture Anthony et Jean-Pascal, nous nous sommes retrouvés à l’occasion de la préparation de la keynote Agile en ligne.

11e anniversaire

Dans le feu de l’action, j’ai loupé le 11e anniversaire de mon blog, c’était il y a une semaine. 12 ans déjà que j’ai lancé Scrum, Agilité & rock’n roll ‘n ] Un peu avant JC et son QualityStreet. Au début, j’étais tout content de voir que j’avais des visiteurs. Je suivais la progression. Plus rien de tout ça maintenant. Après la lecture du livre surveillance:// de Nitot, j’ai supprimé tous les trucs qui suivaient et comptaient.

9 ans de blog

J’ai publié mon premier billet le 4 avril 2006 à 12h12 (et pas en 2007 comme c’est écrit sur la 4ème de couverture de mon livre). Et si je continue encore, c’est parce que je constate toujours des impacts positifs. En voici quelques-uns : Découverte : écrire me pousse à lire beaucoup d’autres blogs, à lire plus de livres, pour donner des références ou pour vérifier des hypothèses et j’y trouve de nouvelles idées Meilleure compréhension des concepts : écrire m’oblige à approfondir ma connaissance pour être capable d’expliquer aux lecteurs Invitation à des conférences : je reçois des propositions pour venir parler d’un sujet publié sur mon blog Sollicitation pour des prestations d’accompagnement : j’ai des demandes de clients qui viennent directement du blog, suite à la lecture d’un billet sur un sujet qui les intéresse Inscriptions à des formations : le fait d’écrire des billets apportant de la valeur entraîne des demandes de la part des lecteurs pour mes formations Vente de livres : c’est difficilement mesurable, mais je pense qu’écrire régulièrement sur le blog incite des personnes à acheter mon livre Plaisir : dès que je mets “Publié” sur l’état du billet que j’écris, je ressens le plaisir d’avoir fini quelque chose (qui je l’espère aura un impact sur des lecteurs).
Mes séries Scrum, Agilité & rock'n roll

Mes séries Scrum, Agilité & rock'n roll

La série la plus connue en Agilité, c’est celle de Fibonacci qu’on utilise quand on joue au Planning Poker. Mais aujourd’hui je ne vais pas vous parler aujourd’hui de série numérique. J’ai écrit plusieurs fois des billets qui faisaient partie du même récit. Des séries narratives, quoi. Seulement quand on les publie sur un blog, on commence par le premier. Comme la suite du récit ne fait pas encore l’objet d’un billet, on ne peut pas dans le premier billet faire un lien vers son suivant de la série.

Audience 2014

J’aime bien avoir un objectif sur quelque chose qui se mesure. 10 000 livres Scrum vendus Pour 2014, mon objectif en début d’année était d’arriver à 10000 livres Scrum vendus. Ce n’était pas sûr et mon impact sur les ventes est relativement limité une fois que le livre est écrit, il n’y a pas eu de nouvelle édition cette année. Je présume que ce que j’écris sur ce blog, en particulier les suppléments au livre, peut, éventuellement, pousser à l’achat.

Neuf avrils

C’est le neuvième avril que je partage avec mes lecteurs sur ce blog. En effet, j’ai commencé le 4 avril 2006. Depuis, chaque avril, j’ai pratiqué le billet anniversaire jusqu’à ses 6 ans. Rien pour les 7 ans. Pour les 8 ans, j’ai pris les devants en publiant en mars. Dans le genre billet récurrent en avril, il y a aussi le poisson. Mon deuxième billet y faisait référence, avec waterfall 2006.

8 ans de blog

En fait, j’ai lancé mon blog le mardi 4 avril 2006. A l’époque, j’étais encore prof à la fac et j’avais attendu que les étudiants partent en stage, début avril, pour m’occuper du lancement du blog[1]. C’était le début d’une belle aventure dont je ne pensais pas qu’elle me mènerait aussi loin. Au début, mes billets étaient bien plus fréquents, car Twitter n’existait pas encore. J’ai écrit pas mal de billets courts qui feraient maintenant l’objet d’un simple tweet[2].

Les billets auxquels vous avez échappé en 2013

J’ai beau avoir lancé mon blog il y a presque 8 ans, la publication d’un billet me demande toujours des efforts conséquents. Il m’arrive aussi de commencer un billet, d’y réfléchir plus ou moins longuement, de produire quelques lignes et finalement de ne pas le publier. Je me suis rendu compte que les abandons viennent surtout quand je ne vais pas vite à partir du moment où j’ai une idée. Quand je commence à traîner, ce ne sera généralement pas publié[1].

Dotclear a 10 ans

J’ai vu passer quelques tweets incitant à faire un billet #dotclear10 alors je sors de ma torpeur pour fêter les 10 ans de Dotclear. Quand j’ai lancé mon blog en avril 2006, je ne me souviens pas d’avoir hésité : il serait propulsé par Dotclear. Un logiciel libre fait par une équipe française, recommandé par des personnes que je suivais à l’époque comme Tristan Nitot, il n’y avait pas photo.

1000

Mon dotclear préféré me dit que j’en suis à 1000 billets. Mon rythme a bien ralenti depuis 2-3 ans, mais j’arrive quand même à 1000. Pourquoi est-ce que je continue à bloguer ? Pour les raisons que Jurgen Appelo présente très bien dans son billet 5 Reasons for Writing a Blog. Je partage avec lui la même sérendipité !
Mon blog a 6 ans

Mon blog a 6 ans

Depuis, de l’eau a coulé sous les ponts, même sous ceux du Canal du Midi. J’ai publié mon premier billet sur ce blog le 4 avril 2006 à 12h12. A l’époque, je faisais ce qu’on appelle maintenant du coaching agile depuis environ 2 ans. On parlait très peu de Scrum, qui faisait plutôt peur, avec son côté mêlée. A propos, j’avais fait un mois avant ma toute première présentation publique de Scrum, c’était aux Valtech Days en mars 2006, ça s’appelait “Scrum, l’esprit d’équipe comme au rugby”.

Les billets auxquels vous avez échappé en 2011

De l’idée d’un billet de blog à sa publication, il faut que ça aille vite. Je constate que les billets que je ne finis pas dans la journée ne sont finalement jamais publiés. Soit parce que l’idée est devenue dépassée, soit parce que je n’ai plus la motivation pour écrire le billet. Voilà quelques billets commencés en 2011 et que je viens de retrouver dans la liste “en attente” :
10000

10000

Merci pour la visite. En octobre 2010, je relevais le record de 8000 visites dans le mois et j’envisageais d’arrêter le blog quand j’en serais à 10000. Ils ont été atteints en mai ! Je ne pensais pas y arriver si vite et finalement je vais continuer encore un peu à bloguer. Je vais même améliorer la présentation du blog : hier je rencontrais Damien et Matthias d’ooCube pour discuter d’un petit lifting de mon template DotClear.

Mon blog a 5 ans

Et un jour. L’anniversaire, c’était hier. J’avais commencé (doucement) le 4 avril 2006. A l’époque, je n’imaginais pas continuer aussi longtemps, ni qu’il m’apporterait autant de satisfaction. Ce n’est pas tant par l’écriture en elle-même qui a toujours été et reste difficile, même si cela permet de structurer la pensée. C’est plutôt par ce qu’il m’a permis de faire : rencontrer plein de gens intéressants (comme au Scrum Day jeudi dernier), aider des équipes à passer à l’agilité et écrire un livre.

Popularité du blog Scrum, agilité et rock'n roll

Traditionnellement le mois d’octobre est celui de l’année où j’ai le plus de visites et c’est vrai aussi pour cette année. Pourquoi c’est en octobre que mon blog reçoit le plus de visites ? Une raison est que c’est un mois sans vacances et jours fériés, mais il y en d’autres dans ce cas. Une explication (plus scientifique ?) pourrait être qu’octobre est depuis 3 ans le mois de l’Agile Tour, ce qui suscite de l’intérêt pour l’agilité et, comme j’y participe, pour mon blog.
Un an de tweets

Un an de tweets

Logo Twitter Ca fait un an pile que je suis sur Twitter. J’ai aujourd’hui 357 abonnés sur twitter et je suis dans 48 listes, c’est dingue. J’ai fait près de 1000 tweets (ça fait en gros une moyenne de 3 par jour), alors évidemment depuis, je blogue un peu moins : tous les billets courts que j’écrivais pour annoncer des événements, par exemple, j’en fais plutôt des tweets. C’est encore plus vrai pour mes lectures : avant je parlais des billets et articles que je lisais, maintenant je tweete le lien, et encore pas toujours, parfois d’autres l’ont fait avant moi et je me contente de retweeter.

Fête de la musique

Je suis longtemps allé à la fête de la musique le soir du 21 juin. Ca fait quelques années que je n’y mets plus les pieds et je vais me contenter de prendre l’événement comme prétexte pour parler de rock’n roll. Car mon blog s’appelle Scrum, Agilité et Rock’n roll depuis janvier 2009 (avant c’était bêtement Scrum, méthodes agiles). Et si j’y parle régulièrement de Scrum et d’Agilité, le rock’n roll est le parent pauvre de la trilogie, le nombre de tags sur le sujet le montre.

Bilan du blog en 2009

Extraits de mes statistiques Analytics. Les billets que vous avez le plus lus parmi ceux que j’ai écrits en 2009 : le backlog de produit un élément du backlog de produit définition de produit avec icescrum use-case et user story Tiens que des billets en relation avec le backlog et le rôle de Product Owner ! Mais les plus lus globalement datent de 2007 : le rôle de ScrumMaster, les backlogs de Scrum.

Rétrospective 2009

Pour Scrum et les méthodes agiles, l’année 2009 a été celle de la confirmation. Je vais essayer de faire un bilan de l’année sur quelques aspects qui ont été significatifs de mon point de vue. La diffusion se poursuit La place de l’agilité et de Scrum dans le développement de logiciel a continué d’augmenter. Cela se voit dans les médias spécialisés. Les grands éditeurs sont désormais aussi porteurs du message agile.

Du changement

Mon blog évolue. D’abord l’apparence. Damien m’a ajouté deux beaux boutons pour s’abonner au flux RSS des billets et des commentaires et pour me follower me suivre sur Twitter. Twitter justement : maintenant mes derniers tweets apparaissent dans la barre de droite (quand Twitter ne rame pas). Côté contenu, j’ai accueilli pour la première fois un invité. Ca s’est décidé vite avec Bruno et hop il m’a envoyé son billet sur le calendrier visuel.