DSDM

Les rôles supplémentaires de DSDM

Un découpage plus fin qu’avec Scrum ou XP du rôle de représentant des clients DSDM[1] est une méthode Agile d’origine anglaise qui met l’accent sur les relations entre le métier[2] et le développement. Là où Scrum ne présente qu’un rôle, celui de Product Owner[3] DSDM en propose 4. Pour être plus précis, dans Scrum il y a aussi le Stakeholder [4] qui est extérieur à l’équipe, qui n’intervient pas directement dans les réunions[5].

De la mêlée au maul

Scrum et les autres méthodes Agiles. Scrum fournit un cadre léger qui facilite le passage à l’Agilité. Les évolutions de Scrum (voir mon précédent billet) empruntent à XP (comme le fait remarquer Ervin). Cela s’amplifie encore dès qu’on ajoute à ce cadre de nouvelles pratiques d’ingénierie (TDD, binômage…). On peut considérer que beaucoup d’utilisations sont hybrides au sens qu’elles combinent du Scrum et de l’XP. J’étudie actuellement DSDM et j’ai lu pas mal d’articles sur Lean.