franglais

Glossaire O-P

Les mots et le langage sont importants dans Scrum et l’Agilité. Vendredi dernier, lors du forum ouvert d’Agile tour Toulouse, le sujet “Jargon et buzzword” a attiré du monde. Nous étions une dizaine à la table et je crois que tout le monde est resté jusqu’au bout. Une personne qui ne connait pas du tout notre domaine et qui est plongée, par exemple lors d’une conférence, est complètement perdue, voire horrifiée par les mots que nous utilisons.

Vocabulaire pour l'édition 4

J’ai commence à écrire quelques chapitres pour la nouvelle édition de mon livre. Je donne une grande importance aux mots employés et je n’hésite pas à changer entre deux éditions avec le feedback des lecteurs ou le changement dans les usages. Par exemple, j’employais dans l’édition 3 “la culture du backlog”. Pour l’édition 4, comme les lecteurs de mon blog s’en doutent depuis ce billet, je passe à “l’affinage du backlog”.
Chapitre vingt

Chapitre vingt

Le chapitre 20 de mon livre s’appelle Scrum en France. Un sujet hexagonal. Le but du chapitre Montrer ce qu’il y a de particulier dans l’usage de Scrum en France : vocabulaire, diffusion, spécificités des usages, contraintes organisationnelles, culture, éducation… Structure du chapitre Voici le plan de ce chapitre : Changements dans les éditions successives Ce chapitre avait grossi dans la deuxième édition. Il est revenu à environ 9 pages, ce qui en fait le plus court de tous les chapitres de mon livre.

Agacement contre le franglais agile

Lors des dernières conférences auxquelles j’ai participé, j’ai assisté à quelques présentations. En français, mais avec beaucoup de jargon. Cela m’amène à penser que l’usage du franglais est excessif dans notre communauté. Certes, moi aussi je fais une utilisation intensive de termes anglais. Dans mon livre Scrum, etc… j’utilise backlog, feature, story, scrumMaster, Product Owner, release, burndown… D’ailleurs quand j’ai commencé le livre, je croyais que l’éditeur me demanderait de les bannir.