intraspective

Amélioration continue vraiment continue

L’agilité a popularisé l’amélioration continue, avec les rétrospectives. À chaque fin de sprint, donc en général toutes les 2 ou 3 semaines, l’équipe s’arrête de développer, pour réfléchir à la façon dont elle a travaillé, dans le but de s’améliorer. Ce qui est moins connu que la rétrospective, c’est l’intraspective [1]. L’intraspective est une pratique consistant, quand un obstacle vient d’être éliminé, à en chercher la raison profonde, afin d’éviter qu’il se reproduise.
Chapitre dix

Chapitre dix

La rétrospective de sprint

Dans la série Suppléments en ligne à mon livre Scrum, voici la rétrospective de sprint, qui constitue le chapitre 10. Quelques extraits du chapitre …on peut comparer la rétrospective à la discussion sur « on refait le match », mais à laquelle participeraient uniquement les joueurs. La rétrospective constitue un moment particulier où l’équipe s’arrête de produire, prend le temps de réfléchir et parle de ses expériences… Le résultat essentiel de la rétrospective est qu’elle contribue à avoir une équipe plus soudée…

Les pratiques qu'on kiffe

La scierie à pratiques

Ca fait quelques jours que je vois passer des tweets sur un jeu lancé par @pablopernot. Comme je sais que Pablo aime bien le feedback -il en a déjà eu pas mal- voici le mien. Pablo a publié un article sur ce jeu puis un deuxième après un premier feedback. Le nom du jeu Alors je n’aime pas du tout adn-agile. On entend à longueur de journée l’expression “c’est pas dans mon adn”, c’est complètement galvaudé.