keynote

Conclusion de la keynote à Agile en ligne

Conclusion de la keynote à Agile en ligne

Au-delà de s’adapter au changement subi, nous voulons devenir le changement

Cette keynote Le confinement, une opportunité pour bifurquer vers une agilité radicale, a été le fruit d’une réflexion d’équipe. Nous l’avons présentée en équipe, en faisant de notre mieux compte tenu du contexte. Après les interventions éclairantes d’Anthony et Jean-Pascal, j’ai repris la parole pour conclure. Une conclusion rapide de moins de trois minutes je pense. Avec 3 slides. Les slides de notre présentation sont accessibles sur agileradical.org (il y a même une vidéo).
Mon script de la keynote à Agile en ligne

Mon script de la keynote à Agile en ligne

Vers l'agilité radicale

J’ai eu le plaisir de participer à Agile en ligne jeudi dernier. Et cerise sur le gâteau j’ai vécu une belle aventure collective avec Anthony et Jean-Pascal pour préparer et donner la keynote de clôture de ce bel événement : Le confinement, une opportunité pour bifurquer vers l’agilité radicale. Compte tenu du format il était difficile de se synchroniser sur des échanges rapides entre nous, c’est pourquoi nous avons parlé chacun à notre tour.
Keynote à Agile en ligne

Keynote à Agile en ligne

Je vais être co-présentateur de la keynote de clôture de la conférence Agile en ligne le 30 avril. Cette présentation collective a émergé grâce au confinement, comme la conférence d’ailleurs. Il y a un mois on n’imaginait ni l’une ni l’autre. Avec Anthony et Jean-Pascal nous organisons ensemble le klub de lecture Agile Toulouse depuis des années. Après quelques jours passés confiné, JP a eu l’idée de proposer un klub hebdo.
Des clients aux citoyens

Des clients aux citoyens

Même combat

L’agilité qui permet de développer les bons produits pour les clients, peut-elle contribuer à fournir les bons services aux citoyens ? Première impression Fin octobre, au début de ma keynote d’agile tour Toulouse, j’avais évoqué ce qui, quand j’ai commencé à travailler, m’avait fait aimer le développement informatique (alors que pendant mes études, ça ne m’attirait pas, je ne voyais pas à quoi ça servait). Ce qui m’avait fait aimer développer du logiciel, c’était un tout petit programme, d’ailleurs plutôt du hacking, mais il allait permettre à des clients d’un magasin de ne plus remplir leur chèque à la main.
Mon dernier Agile tour Toulouse

Mon dernier Agile tour Toulouse

Ma tournée d'adieu

(photo d’Alexandre Siguier) Keynote speaker Cette année, pour le 12e Agile tour Toulouse, les organisateurs m’avaient fait l’honneur de me proposer la keynote du 2e jour. Un honneur, mais des efforts. Car préparer un discours pour une conférence, cela me demande beaucoup d’efforts et me procure toujours un gros stress ; comme beaucoup de monde, je souffre de glossophobie quand je dois parler devant un public comme celui-là. Conférence classique Comme je l’ai raconté dans ma keynote le 25 octobre, avant les Agile tour Toulouse (et autres tours agiles), j’avais participé à quelques conférences dans le domaine du génie logiciel.
On ne se baigne jamais 2 fois dans le même fleuve

On ne se baigne jamais 2 fois dans le même fleuve

Si la Garonne elle avait voulu, lanturlu

J’avais déjà utilisé cette citation d’Héraclite pour ma keynote à la Journée Agile de Liège en l’illustrant avec la Meuse (ô Meuse endormeuse et douce à mon enfance). Philosophe de la mobilité universelle, du flux continu, Héraclite peut être considéré comme le précurseur de l’agilité. Il a inspiré des penseurs contemporains de la complexité comme Edgar Morin. J’ai repris cette citation lors de ma keynote à Agile tour Toulouse vendredi. Comme Guillaume a tweeté en l’attribuant à Aristote, j’ai un doute sur ce que j’ai dit mais c’est bien Héraclite qui en est l’auteur.
Paysages de l'agilité

Paysages de l'agilité

Script de ma keynote à la Journée Agile à Liège, le 14 juin 2019. J’avais agrémenté ma présentation avec quelques photos de paysages et des dessins d’Étienne Appert tirés de L’art de devenir une équipe agile. À propos d’Étienne, la surprise que m’ont faite les organisateurs presqu’au dernier moment, c’est qu’il était présent sur scène en même temps que moi, lui pour dessiner, voici sa fresque : La keynote a duré environ une heure, la lecture complète du script devrait prendre environ 15 minutes.