livre

Scrum, agilité & lecture

L’édition 5 de mon livre Scrum est sortie le 18 mai. Elle démarre aussi bien que la 4e (et mieux que les précédentes). Nous avons atteint les 1000 exemplaires vendus dès fin juillet. Écrire ça demande beaucoup d’efforts, mais une fois que c’est sorti c’est que du bonheur de voir qu’il y a des lecteurs. Et c’est un plaisir de partager avec quelques uns (j’assure le service après vente). En juillet, pour ne pas perdre la main, j’ai écrit un article pour Capterra : Agile ?
9e Raid Agile en juin 2018

9e Raid Agile en juin 2018

Des moments hors du temps

À la demande générale, le Raid Agile continue en 2018. Le 9e Raid aura lieu du 5 au 8 juin, toujours en Cévennes. Comme pour le précédent d’octobre, nous serons trois pour l’animer : Pablo Pernot, Laurent Morisseau et moi. Tous les trois, nous avons une complicité littéraire : Pablo a écrit la préface de mon livre pour l’édition 4 (elle restera pour l’édition 5 que je suis en train de finir) et j’avais écrit celle de Laurent pour l’édition 2 de son livre Kanban.

9 ans de blog

J’ai publié mon premier billet le 4 avril 2006 à 12h12 (et pas en 2007 comme c’est écrit sur la 4ème de couverture de mon livre). Et si je continue encore, c’est parce que je constate toujours des impacts positifs. En voici quelques-uns : Découverte : écrire me pousse à lire beaucoup d’autres blogs, à lire plus de livres, pour donner des références ou pour vérifier des hypothèses et j’y trouve de nouvelles idées Meilleure compréhension des concepts : écrire m’oblige à approfondir ma connaissance pour être capable d’expliquer aux lecteurs Invitation à des conférences : je reçois des propositions pour venir parler d’un sujet publié sur mon blog Sollicitation pour des prestations d’accompagnement : j’ai des demandes de clients qui viennent directement du blog, suite à la lecture d’un billet sur un sujet qui les intéresse Inscriptions à des formations : le fait d’écrire des billets apportant de la valeur entraîne des demandes de la part des lecteurs pour mes formations Vente de livres : c’est difficilement mesurable, mais je pense qu’écrire régulièrement sur le blog incite des personnes à acheter mon livre Plaisir : dès que je mets “Publié” sur l’état du billet que j’écris, je ressens le plaisir d’avoir fini quelque chose (qui je l’espère aura un impact sur des lecteurs).

Mes lectures de janvier : NoEstimates et Management3.0

#NoEstimates Deux livres décapants, qui mettent en évidence que l’Agilité n’est que mouvement, invention et création, et c’est ça qui me plaît. Management 3.0 Workout Ce livre fera l’objet du prochain Klub de lecture d’Agile Toulouse. Il est encore temps de le lire pour y participer, alors je ne vais pas le raconter. Sachez seulement qu’il est très bien écrit avec de magnifiques illustrations et un tas de références sur la gestion de projet.

Préface de Kanban pour l'IT

Je publie à nouveau la préface de la deuxième édition du livre de Laurent Morisseau Kanban pour l’IT, en essayant de rendre sa lecture plus fluide (c’est du flux). Ma préface de Kanban pour l’IT est publiée en 6 billets. Pour rendre la lecture de l’ensemble plus facile, j’ai fait un enchaînement séquentiel et créé une série (widget de droite). Dites-moi ce que vous en pensez. Introduction Je commence cette préface dans le TER vallée de la Marne, après une journée d’accompagnement à Scrum chez un client.

Chapitre quinze

La troisième édition de mon livre Scrum a été publiée il y a un an. Depuis, plus de 2000 exemplaires ont été vendus. Pour ces lecteurs, que je remercie bien chaleureusement, je fournis régulièrement des suppléments en ligne. Voici ceux qui portent sur Estimations, mesures et indicateurs, le chapitre 15 de la troisième édition. Le but du chapitre Ce chapitre présente les indicateurs d’un développement avec une méthode agile et montre comment les obtenir, avec quelles mesures et à partir de quelles estimations.

Apprendre par la lecture

Si nous n’avez pas conscience que vous n’avez pas assez lu, c’est que vous n’avez pas lu assez. C’est une traduction libre d’un tweet de @nntaleb, tweet qui a retenu mon attention après le club de lecture d’Agile Toulouse consacré à Coaching Agile, le livre de Rachel Davies et Liz Sedley traduit par Fabrice Aimetti. C’est un livre que j’avais d’abord lu en anglais et sur tablette, en juin 2011. Je dois dire que le relire en français avec la version papier que m’a dédicacée Fabrice lui a apporté une autre dimension.
Les auteurs agiles

Les auteurs agiles

A l’arrivée du printemps, Jacques a eu une idée de ouf. Cette idée, pas si folle, c’est celle de mettre le livre, à travers les auteurs, au centre d’un événement. Cela donne maintenant cette page d’atterrissage et bientôt, si l’hypothèse de Jacques est validée, ce sera une semaine au bord du Léman. ♪ Smoke on the water, fire in the sky ♪

Préface de Kanban pour l'IT, dernière partie

Voici le dernier extrait de la préface que j’ai écrite pour la deuxième édition de Kanban pour l’IT, le livre de Laurent Morisseau. This is the end Kanban et opérations Dans le domaine des opérations, de l’exploitation, du support, on utilise largement le terme de service. On parle de niveau de service, de garantie de SLA. En sortant du cadre du développement agile, la story n’est plus l’élément de travail naturel, on manipule plus volontiers des incidents, des problèmes, des tickets, des bugs, des évolutions.

Préface de Kanban pour l'IT, cinquième partie

J’ai écrit la préface de Kanban pour l’IT, le livre de Laurent Morisseau, deuxième édition. Voici un nouvel extrait. C’est le pénultième. Mesures et estimations En réponse à l’exigence de prédictibilité toujours exigée par le management, les méthodes agiles ont réussi, en quelques années, à populariser le planning poker, l’estimation en points et la vélocité. Cependant les dérives liées aux habitudes du contrôle et du micro-management sont apparues de façon concomitante.

Préface de Kanban pour l'IT, quatrième partie

Kanban pour l’IT, le livre de Laurent Morisseau, deuxième édition, suite de la préface (4/6). Pionniers à Troie Des pionniers du Kanban, vers la maturité C’est pourtant comme cela, avec des tableaux de post-it, que s’est développé Kanban dans le milieu de l’agilité. Les premiers retours d’expérience présentent souvent des énormes tableaux remplis de post-it. Cependant, grâce au travail d’évangélisation de Laurent depuis déjà 2-3 ans, la diffusion de Kanban progresse régulièrement, pas seulement comme tableau, mais comme méthode d’amélioration.

Préface de Kanban pour l'IT, troisième partie

Kanban pour l’IT, le livre de Laurent Morisseau, deuxième édition, troisième partie de la préface. En remontant le fleuve. De l’Agilité vers le flux Les méthodes agiles ont permis une évolution décisive vers la notion de flux. D’abord, en regroupant toutes les entrées d’un processus de développement en un seul artefact, le fameux backlog. La première marche vers le flux est là, avec le backlog en entrée qui se transforme en produit partiel potentiellement livrable, comme dans le schéma Scrum si répandu.

Préface de Kanban pour l'IT, deuxième partie

Suite de la préface de Kanban pour l’IT, le livre de Laurent Morisseau, deuxième édition. Cette deuxième partie évoque les approches processus pour montrer en quoi Kanban est différent. Représentation de processus Il y a une quinzaine d’années, je m’intéressais de près aux notations, langages, modèles et méta-modèles (UML, SPEM, BPMN) pour représenter les processus. On retrouve dans Kanban les mêmes notions de rôle, activité et élément de travail, mais avec une approche bien différente :

Préface de Kanban pour l'IT, 1ère partie

La première fois que j’ai parlé de Kanban dans ce blog, c’était en 2008, un billet suite à ma lecture de Scrum-Ban de Corey Ladas. Depuis Kanban a fait son chemin dans l’IT. On en parle de plus en plus dans les conférences. Sur le terrain, je vois de plus en plus d’équipes qui s’y intéressent. Maintenant j’aborde régulièrement de Kanban dans mon blog. Les formations, comme celle de sensibilisation à Toulouse la semaine dernière suscitent de l’intérêt.
Sous le sapin

Sous le sapin

Joyeux Noël à tous ! Recevez de beaux livres. Et comme dit Alfred, ne suivez pas aveuglément ce qu’il y a d’écrit dans le livre. Mais au moins lisez-le. When trying an #agile method or practice, “not from the book” is a great idea. Well, if at least you “first read the book”. — Alfred Almendra (@AlfredAlmendra) 19 Décembre 2013

Chapitre deux

Des sprints pour une release. Ce chapitre aborde le cycle de développement (appelé aussi cycle de vie) d’un produit avec Scrum. En résumé Avec Scrum, un produit est développé selon une approche itérative et incrémentale. Le sprint donne le rythme auquel sont produites des versions partielles potentiellement livrables du produit. La release est la séquence de sprints à l’issue de laquelle le produit est livré aux utilisateurs. Structure Changements dans les éditions successives Ce que j’en disais pour le passage de l’édition 1 à l’édition 2.

Le feedback des lecteurs

Pour mener à bien la première édition de mon livre, j’avais plutôt fait du Scrum. Pour la deuxième, j’avais évolué vers du Kanban. Pour la troisième j’avais l’expérience. Je savais qu’écrire un livre n’est pas un processus linéaire et j’avais appris à quel moment le feedback des lecteurs était le plus profitable pour moi. Ce n’est pas à la fin pour la validation d’un chapitre. Non, j’ai besoin d’un feedback beaucoup plus tôt que ça.
Des essais transformés

Des essais transformés

Non, je ne parlerai pas de rugby (depuis vendredi 22h30, ma saison est finie). Mais des essais qu’on peut lire. Je dirais même des essais de Transformation Agile. Où on découvre des ScrumMasters (ou des explorateurs ou des grenouilles agiles ou des bidouilleurs systémiques ou des hackers de culture, bref des agents du changement) qui cherchent des voies pour changer le monde des organisations. Un ScrumMaster réussit sa transformation agile[1].
Scrum, Kanban, Games (& rock'n roll !)

Scrum, Kanban, Games (& rock'n roll !)

Un dessin de Patrice destiné à la saison 2 de Rupture Douce. Saison 2 (printemps !) qui avance bien à ce que je vois. J’ai le plaisir de parrainer deux nouveaux auteurs (3 en fait) : Isabel et Alexis Monville pour Postures de changement, Thierry Cros pour A Star is Born. En attendant la sortie prochaine de la saison 2, la saison 1 est toujours disponible chez Lulu. Patrice, qui est le dessinateur de mon livre depuis la première édition, m’a aussi offert de nouveaux dessins pour l’édition 3 à paraître en juin.

Rupture douce : Sociocratie et Agilité, septième épisode

Suite de l’histoire Quand l’Agilité rencontre la sociocratie, dans la saison 1 de Rupture douce. Dans cet épisode, Josette et Brice. Résumé des épisodes précédents : Après une chocolatine à la Pasteline et une virée à Grenoble, l’Agilité et la sociocratie se sont enfin rencontrées au ScrumDay et partagent des idées en commun. L’expérimentation de la sociagilité commence en observant les façons de désigner des représentants dans les bandes de bikers et ce que propose Etienne Chouard à l’échelle de nos pays.