moa moe

Rétrospective de mars 2007

Ce matin, je me suis dit que ce serait bien de publier un billet aujourd’hui. J’ai plein d’idées mais rien de prêt et pas un sujet qui m’apparaisse comme prioritaire. Alors je sous ressers de vieux billets. Un petit coup dans le rétroviseur. C’est tombé sur ce que je disais il y a 4 ans. Voici un extrait, 3 billets du mois de mars 2007 que je vous ai sélectionnés [1]:

Il faut abandonner le modèle MOA/MOE dans les DSI

Ce n’est pas moi qui le dis, ce sont les DSI eux-mêmes, comme c’est relaté dans un article de 01 : la crise a favorisé le dialogue entre les DSI et les directions métier. Ca leur a pris du temps pour constater que MOA et MOE ne sont pas agiles, mais ne boudons pas notre plaisir. Je cite : le modèle MOA/MOE représentait clairement un frein aujourd’hui dans le rapprochement voulu entre DSI et métiers

Se passer de la MOA ou se passer de l'agilité ?

En tout cas, on ne peut pas se passer des utilisateurs

N. est une commerciale dynamique qui vend, entre autres, de la méthode agile. Elle me raconte qu’une administration qu’elle a prospectée lui a répondu : Non. On ne peut pas appliquer les méthodes agiles chez nous, parce que nous ne pourrions pas impliquer suffisamment nos MOA. La personne qui a dit ça a bien compris que les méthodes agiles nécessitent une forte implication du “métier”, à travers le rôle de Product Owner.

MOA et MOE ne sont pas Agiles

En France on a tendance à abuser des notions de MOA et MOE

De nombreuses organisations utilisent intensivement ces acronymes. Personnellement je trouve que c’est de façon abusive, surtout quand on les utilise au sein d’une seule organisation ou pour des rôles alors que, historiquement, ces notions s’adressent à des personnes morales. Mais l’essentiel n’est pas dans le nom. L’utilisation de MOA et MOE tend à créer une séparation très nette entre 2 groupes. Cela contribue aux problèmes suivants : de la communication basée sur des documents au détriment de la communication orale des spécifications trop détaillées dès le début du projet des documents redondants [1] des documents qui mélangent le quoi et le comment du temps perdu dans un processus de validation de doc Mais le plus grave arrive probablement quand la MOE livre un logiciel sans avoir passé de tests fonctionnels parce que c’est la MOA qui va le faire après.