outil

Le canevas d'alignement à l'agilité radicale

Le canevas d'alignement à l'agilité radicale

Un outil de calage pour l'équipe et ses parties prenantes

Un problème qui remonte souvent, c’est le décalage entre l’équipe agile et son environnement. Environnement, ou écosystème, c’est en fait l’organisation autour de l’équipe, composée de parties prenantes.

Ce décalage, réel ou ressenti, montre un non alignement entre l’équipe et les parties prenantes sur des valeurs.

Comment y remédier ? En prenant un peu de temps pour discuter des points de vue et trouver un équilibre permettant de travailler en symbiose.

Ce temps, c’est le prélude. Et l’outil que nous proposons comme support à cette recherche d’alignement, c’est le CAnevas d’ALignement à l’AGilité radicalE.

Le CALAGE.

L'agilité, un outil convivial

L'agilité, un outil convivial

L'outil convivial est celui qui me laisse la plus grande latitude et le plus grand pouvoir de modifier le monde au gré de mon intention - Illich

Quand on est allé à des conférences agiles ou qu’on a participé à un Agile Games France — le Graal — je pense qu’on associe sans problème l’adjectif convivial à l’agilité.

Même en restant avec son équipe, la pratique courante de la célébration à la fin d’un sprint donne une touche conviviale.

Ten Years After

Ssssh. 10 ans après, mon idée d'un outil Scrum

Cette semaine, j’ai eu deux interpellations à propos de mon rapport avec les outils Scrum. Dans la première, un participant à un story mapping qui me demandait quel outil utiliser pour garder la trace des stories a trouvé “rétrograde” pour notre époque ma réponse “on n’en a pas besoin'. Dans la deuxième, mon interlocuteur m’a interpellé en me disant qu’il avait essayé iceScrum mais que c’était “buggé”. Il pensait que j’étais encore impliqué dans iceScrum.
Chapitre dix-sept

Chapitre dix-sept

Scrum et les outils

Depuis son lancement, plus de 10.000 exemplaires de mon livre Scrum ont été vendus. Pour ces lecteurs, que je remercie bien chaleureusement, je fournis régulièrement des suppléments en ligne. Voici ceux qui portent sur Scrum et les outils, le chapitre 17 de la troisième édition, qui a été publiée en juin 2014. Le but du chapitre L’objectif de ce chapitre est de vous parler de tous les outils qui aident à faire ce qui a été présenté dans les chapitres précédents.

Nouveau site iceScrum

Une nouvelle version du site communautaire icescrum.org a été mise en ligne hier, avec des changements importants. La version précédente, d’abord uniquement en anglais, avait fini par être presque abandonnée par les rédacteurs, seul le forum restant très vivant. Le site existe depuis 2006, il avait été lancé au temps du premier IceScrum[1]. Cette première version du site communautaire était bâtie sur un wiki (dokuwiki, autant que je me souvienne).

Outil au point ... ou pas

J’ai eu un quatrième commentaire publié sur la page Amazon de mon livre. C’est un commentaire positif, son titre est “Agréable à lire et vivant”. Mais ce qui a particulièrement attiré mon attention … … c’est la fin du commentaire : Un seul regret : le chapitre des outils, qui se borne à expliquer le fonctionnement d’IceScrum, outil développé par les élèves de Claude Aubry[1], et qui est loin d’être au point.

Historique d'iceScrum

Une nouvelle version d’iceScrum va bientôt être diffusée, avec une pré-release en août. L’équipe actuelle, portée par iceScrum Technologies, a réécrit toute l’application à l’occasion du changement sur la plateforme de développement agile Grails. Je profite de ce changement majeur pour revenir sur l’histoire d’iceScrum. L’histoire d’iceScrum a commencé en octobre 2005 à l’IUP ISI de l’Université Paul Sabatier de Toulouse. Les étudiants de cet IUP en génie logiciel ont un module d’enseignement qui consiste en des projets tutorés : des équipes sont constituées pour développer un produit en suivant les méthodes enseignées.

iceScrum tour

Crème glacée

En l’espace de quelques semaines, iceScrum va faire l’objet de présentations dans 4 manifestations à travers la France : mardi prochain, pour la conférence Agile France à Paris, le 7 juin à Toulouse dans un atelier organisé par la SigmaT, le 7 juillet à Bordeaux pour les RMLL (Rencontres Mondiales du Logiciel Libre, catégorie Développement), le 8 juillet dans le cadre d’une session sur Scrum à la Sophia Conf. Pour préparer tout ça, je me suis demandé quelles étaient les attentes de participants à ces présentations.

Scrum avec un outil

Post-it physique ou virtuel ?

Dans les commentaires de mon billet “le post-it défie le temps”, noname vitupère contre le post-it [1]. A l’opposé, on voit régulièrement sur les blogs des billets pour promouvoir le post-it et vouer aux gémonies l’outil informatique. En voici un qui est intéressant, avec des arguments : http://nigelonagile.com/2010/04/27/no-wonder-agile-guys-shun-tools/[2]. C’est à chaque équipe de se déterminer et de choisir l’outil qui lui convient le mieux. Évidemment la dispersion géographique est un élément important et influe sur le choix : moins facile avec les post-it quand toute l’équipe n’est pas dans le même espace.

Comparatif d'outils de gestion de projet agile open source

4 outils Scrum et agile étudiés en détail. Par Yannick, je découvre un comparatif d’outils Open Source pour la gestion de projet, dans lequel figure IceScrum. L’étude est fouillée, on voit que du temps a été passé à définir les critères et utiliser les produits. IceScrum s’en sort plutôt bien. J’apporte quelques compléments à l’analyse qui en est faite. D’abord, la version 2#13 a été utilisée pour les tests, ce n’est pas la dernière, qui est la R2#14.

Cohabitation d'outils

Suite à mon billet sur les Fonctions d’un outil Scrum, Xavier se demande si je ne suis pas contradictoire : Si une équipe utilise le tableau mural, comment peut elle afficher le burndown chart dans son outil Scrum sans double saisie? Ma position est effectivement de privilégier le tableau des tâches du sprint avec des Post-it collés au mur, quand c’est possible. Quand le tableau des tâches est bien fait, avec les colonnes (ou les lignes) pour montrer les états des tâches, je considère que le burndown chart de sprint n’a pas grand intérêt.

Les fonctions d'un outil Scrum

Le groupe de discussion Scrum de Montréal s’interroge sur les outils pour Scrum. Je reprends leur compte-rendu en donnant mon point de vue d’utilisateur, de consultant et aussi de Product Owner d'IceScrum. On souhaite tout de même conserver le mode papier Chaque fois que c’est possible il faut privilégier un tableau des tâches mural pour la gestion des tâches pendant le sprint. Je conseille aux utilisateurs d’IceScrum s’ils sont tous dans le même bureau de préférer les post-it sur le mur au backlog de sprint de l’outil.

Jira pas !

Pas de bugtracker si on a un backlog !

J’ai expliqué il y a quelque temps le processus de gestion des bugs pour le projet IceScrum. Les utilisateurs peuvent déposer des bugs et des demandes d’évolution dans un bugtracker,Jira. Cela avait été mis en place lorsque le backlog du projet était géré avec GoogleDocs. Depuis quelques mois, nous utilisons IceScrum pour le projet. Pour l’instant nous avons conservé le Jira, pour collecter les demandes et garder une trace. Je viens de passer du temps à essayer de mettre à jour le Jira pour indiquer ce qui est pris en compte dans la nouvelle version IceScrum.

Quel est le meilleur outil agile open source ?

Un indice : ça commence par un I

La réponse est sur le site Agile Tools. Il faut lire jusqu’en bas. On voit que l’auteur a essayé IceScrum sérieusement avant de faire ses commentaires. Malheureusement il n’a pas lu mon tutorial concernant la planification des releases, ni celui sur la gestion d’un sprint, qui aident à prendre en main l’outil sur ces aspects. Il faut dire qu’ils n’existent qu’en français. Parmi les pros, on pourrait ajouter le diagramme de flot cumulé puisque le Lean est à la mode.
Les outils pour l'agilité

Les outils pour l'agilité

La vision de Kent Beck

Dans un article trouvé sur InfoQ, Kent Beck rappelle que l’application des méthodes agiles sur des projets passe par l’utilisation d’outils : it’s ridiculous to speak of agile software development without tools En France en tout cas, je ne crois pas que le mouvement agile ait engendré du néo-luddisme, on a plutôt tendance à outiller beaucoup. Mais c’est toujours réconfortant de voir le manifeste agile ré-expliqué par un des ses auteurs.