pattern

Le cycle de vie d'un produit

Le cycle de vie d'un produit

Un pattern fractal basé sur l'approche scientifique

On peut suivre une approche agile de bout en bout en commençant par explorer le produit avec du Lean Startup avant de l’exploiter avec Scrum.

Enchanté à Uchentein

Enchanté à Uchentein

La montagne ça vous gagne

Mardi, j’étais en randonnée avec Patrice dans la vallée du Biros, au-dessus d’Uchentein.

Patrice, c’est le dessinateur des mes livres Scrum. Car si mon dernier livre —L’art de devenir une équipe agile— est un livre illustré (par Étienne Appert), mes livres Scrum contiennent aussi des petits dessins, depuis la première édition en 2010.

Le rythme des saisons

Le rythme des saisons

Un rite saisonnier

Comme Scrum, les séries télé sont devenues extrêmement populaires. Les créateurs d’une série, après avoir testé l’intérêt de leur idée dans un pilote, préparent une première saison avec quelques épisodes. Si la saison est bien reçue, il y en aura d’autres, puis d’autres encore tant que l’intérêt du public se maintient. Cette analogie d’un sprint avec un épisode m’a frappé, c’est pourquoi je vais reprendre le terme saison pour nommer une séquence de quelques sprints.
TAPIS pour l'équipe Scrum

TAPIS pour l'équipe Scrum

Une équipe agile est TAPIS

Après le backlog PROUVÉ et DÉCOMPOSE la story, j’ai trouvé l’acronyme facile pour caractériser une équipe Scrum : T comme de bonne Taille (de 3 à 9 membres, avec une préférence de 5 à 7), A comme Auto-organisée (pas de chef), P comme Pluridisciplinaire (elle couvre, collectivement, toutes les disciplines requises pour procurer de la valeur), I comme possédant une Identité (il existe un sentiment d’appartenance de chacun·e à l’équipe), S comme Stable (les membres de l’équipe restent ensemble longtemps).
DÉCOMPOSE la story

DÉCOMPOSE la story

Je m'amuse à trouver des noms parlants ou des acronymes faciles à retenir pour désigner les patterns que je mets en évidence dans la 5e édition de mon livre Scrum. Je suis content du dernier que je viens de trouver

Après les 6D, ADAPTER, PROUVÉ, voici DÉCOMPOSE, le pattern qui donne des pistes pour décomposer une story. Ce pattern propose 9 axes de réflexion pour une possible décomposition d’une story : D comme données, on décompose avec d’abord une story qui traite un sous-ensemble de données É comme étape d’un workflow, une story pour chaque étape C comme cas nominal, on fait une première story pour juste le cas de succès O comme opérations, une story pour chaque opération élémentaire M comme métier, une première story ne prend pas en compte toutes les règles métier P comme performance, on fait d’abord une story qui marche puis on optimise la performance dans une seconde O comme option, on réalise d’abord la story avec une IHM basique, l’option plus évoluée sera dans une autre story S comme spike, on explore d’abord des solutions possibles, puis un autre story permettra de réaliser avec la solution choisie E (bon, sans accent) comme étude de l’impact, ce que fait la première story (très simple) qui sert à valider (ou pas) une hypothèse auprès des utilisateurs