rencontresAgiles

Ma présentation aux Rencontres Agiles 2007

Retours d'expérience sur l'introduction de Scrum

J’avais été sollicité en novembre pour faire une présentation aux Rencontres Agiles. Je ne pensais pas faire le déplacement de Toulouse spécialement, et puis finalement une nouvelle mission m’a conduit à Paris à cette date-là, alors j’ai accepté avec plaisir… Je remercie chaleureusement Bernard Notarianni et Didier Girard de m’avoir fait confiance, alors qu’ils ne me connaissaient que par mon blog. Pour rester dans l’esprit du no bluff just stuff -ça me plaît ce slogan- et des retours d’expérience, j’ai proposé de présenter mon retour d’expérience à moi, sur les projets que j’ai aidés à utiliser Scrum[1] au cours de ces 2 dernières années.

Bonnes rencontres

Le succès des RencontresAgiles2007 a confirmé l’engouement autour du mouvement agile perceptible depuis mi 2007. Plus de 150 personnes présentes pour les RencontresAgiles2007 du 18 décembre pour plus de 4 heures de présentations non stop. J’ai dû partir avant la fin (je suis resté de 8h30 à midi), j’avais une réunion de planification de sprint en début d’après-midi chez un client. L’idée de ces rencontres était de présenter des retours d’expérience (le slogan était no bluff just stuff).
Un petit retour sur le SigmaT4

Un petit retour sur le SigmaT4

C'était le 14 décembre...

Entre 40 et 50[1] personnes ont participé à ce quatrième SigmaT. A noter qu’une seule personne-à part moi- a participé à tous les SigmaT : c’est Frédéric. Pas mal de nouvelles têtes cette fois-ci. Des nouveaux très sympathiques et enthousiastes pour l’agilité et la convivialité : l’apéro a commencé à 18h45 et s’est fini à 20h15 : il ne restait plus que du jus de fruit. Après avoir rappelé l’esprit des SigmaT, j’ai fait une courte présentation de Scrum pour introduire la démonstration d’IceScrum.

Rencontres Agiles 2007

Demain je cause dans les Rencontres Agiles. Je fais un retour d’expérience sur les projets que j’ai aidés à utiliser Scrum. Je vous raconterai ces nouvelles rencontres quand j’aurai un peu plus de temps.