roadmap

Estimation de l'effort des features

L’usage courant est de définir un élément du backlog de produit comme étant une story. Dès qu’on sort de la toute petite échelle, on a besoin d’un élément de plus haut niveau, habituellement c’est la notion de feature qui y répond. Pour bien comprendre cette distinction, le mieux est de s’appuyer sur un exemple ; c’est que j’avais essayé de présenter dans le billet Features et stories écrit en août 2010.

Idée de nouveau chapitre

L’agilité au-delà du projet, pour des programmes et des lignes de produit. En préparant ma présentation du 10 novembre à IBM Toulouse, j’ai relu des articles de Jim Highsmith et de Dean Leffingwell sur la scalabilité[1] de l’agile. Je me suis aussi rappelé que j’ai fait du marketing produit[2]. En confrontant ces idées avec mes expériences récentes, je pense être arrivé à une approche qui tient la route. Je me dis qu’avec tout ça, j’ai peut-être matière à un nouveau chapitre dans mon livre.