scrumMaster

L'équipe PermaBio

L'équipe PermaBio

PermaBio est l’exemple qui sert de fil rouge dans L’art de devenir une équipe agile. Dans le premier chapitre, nous avions fait connaissance avec Pierre, le fondateur, qui nous avait donné sa vision, décrit le service et expliqué pourquoi l’agilité lui semblait la bonne approche. Nous allons maintenant faire connaissance avec cette équipe. Cet extrait se trouve pages 54 et 55, à la fin du deuxième chapitre, L’équipe dans son écosystème.
Scrum Master, un bullshit job ?

Scrum Master, un bullshit job ?

Article modifié le 12 février avec l’ajout du paragraphe : Scrum Master, trop payé ? Scrum Master, à la prochaine rétrospective, demandez-vous et demandez à l’équipe si vous êtes encore utile. Mon fils m’a envoyé un lien vers un article qui parle des métiers que pourraient faire nos enfants car parmi eux, il y a Scrum Master. Scrum Master, un métier d’avenir ? Encore maintenant ? Alors que j’en parle dans ce blog depuis 2006 ?

Scrum, si populaire et si méconnu

À propos de Scrum, cela fait un bout de temps que je ne consulte pas les annonces pour savoir si et comment on en parle. Je ne regarde même plus les enquêtes pour savoir ce qu’on en pense. Scrum est maintenant si populaire que je n’éprouve plus le besoin de commenter une annonce ou une enquête de plus. D’autres le font pour moi. Et parfois cela attire mon attention sur Twitter, quand c’est fait avec brio.

Une après-midi révélatrice de ScrumMaster

Dans l’édition 4 de mon livre, j’ai ajouté des histoires pour raconter une journée typique d’un ScrumMaster et d’un Product Owner. Voici la deuxième partie avec un extrait tiré du chapitre 5 Le rôle du ScrumMaster. Nous avions laissé Nicolas, qui tient ce rôle dans l’équipe Peetic (le site de rencontres pour animaux de compagnie), au bord du canal, pour une séance de jogging, après une belle matinée de ScrumMaster.
Une matinée typique d'un ScrumMaster

Une matinée typique d'un ScrumMaster

Dans l’édition 4 de mon livre, j’ai ajouté des histoires pour raconter une journée typique d’un ScrumMaster et d’un Product Owner. On commence par la matinée de Nicolas, le ScrumMaster chez Peetic. Voici l’extrait tiré du chapitre 5 Le rôle du ScrumMaster. J’y ai ajouté, pour ce billet, des notes qui renvoient aux pratiques évoquées. Nicolas est le ScrumMaster de l’équipe Peetic. Il a été élu sans être candidat[1], mais il a accepté avec plaisir.

Formations à la demande en 2014

En bon artisan de la formation inter-entreprises, je cherche à atteindre la MVS avant d’investir dans l’organisation d’une session. Plutôt que de proposer plein de dates dans un catalogue et d’en annuler les 3/4 comme le font la plupart des organismes de formation industrielle, j’ai décidé, en accord avec les camarades de la Fédération Agile qui animent avec moi, de n’officialiser la date d’une session qu’une fois sa viabilité assurée.

Chapitre quatre

Dans la série Suppléments en ligne, voici ceux du chapitre “Le ScrumMaster et l’équipe”. Pendant les vacances, j’ai commencé une série de billets visant à apporter des informations additionnelles aux lecteurs de mon livre Scrum. Après le premier chapitre, le chapitre deux, le chapitre trois, voici le chapitre quatre. Ce chapitre a failli être divisé en deux, un pour le ScrumMaster et le deuxième pour l’équipe. En 2010, je m’étais d’abord dit que je parlais de l’équipe dans tout le livre et qu’il n’était pas nécessaire d’en faire un chapitre dédié.
Retour sur ma formation ScrumMaster

Retour sur ma formation ScrumMaster

La semaine dernière, j’ai donné une formation de deux jours, pour des ScrumMasters qui pratiquaient déjà. A mes débuts de formateur Scrum (ça commence à faire longtemps), j’avais 3 formations, une pour les PO, une pour les SM et la dernière pour les développeurs. Puis finalement j’ai fait très majoritairement des formations Scrum pour toute l’équipe. C’était bien mieux comme ça. Quand une équipe démarre, il faut former tout le monde.

Rupture douce : Sociocratie et Agilité, huitième épisode

Suite de l’histoire Quand l’Agilité rencontre la sociocratie, dans la saison 1 de Rupture douce. Avant-dernier épisode. Résumé des épisodes précédents : Après une chocolatine à la Pasteline et une virée à Grenoble, l’Agilité et la sociocratie se sont enfin rencontrées au ScrumDay et partagent des idées en commun. L’expérimentation de la sociagilité commence en observant les façons de désigner des représentants dans les bandes de bikers et ce que propose Etienne Chouard à l’échelle de nos pays.

Scrum n'est pas hordesque

J’avais dans l’idée de faire un billet sur un des nombreux jeux de cet excellent Agile Games France, mais le billet tripal de Pablo sur la horde a changé mes priorités. J’avais récemment évoqué la horde dans un de mes billets, l’épisode 5 de ma série sur mon histoire de Rupture douce. Un épisode où il aussi est question de pouvoir latéral, de Skull & Roses et de …Pablo. Dans mon billet la horde était l’archétype du groupe avec un chef choisi pour sa force ou son courage.

Rupture douce : Sociocratie et Agilité, septième épisode

Suite de l’histoire Quand l’Agilité rencontre la sociocratie, dans la saison 1 de Rupture douce. Dans cet épisode, Josette et Brice. Résumé des épisodes précédents : Après une chocolatine à la Pasteline et une virée à Grenoble, l’Agilité et la sociocratie se sont enfin rencontrées au ScrumDay et partagent des idées en commun. L’expérimentation de la sociagilité commence en observant les façons de désigner des représentants dans les bandes de bikers et ce que propose Etienne Chouard à l’échelle de nos pays.

Rupture douce : la sociagilité, épisode 4

Nous sommes toujours dans la saison 1 de Rupture douce. L’histoire s’appelle Quand l’Agilité rencontre la sociocratie. Le titre de cet épisode est “La sociagilité’’. Résumé des épisodes précédents : Après une chocolatine à la Pasteline et une virée à Grenoble, l’Agilité et la sociocratie se sont enfin rencontrées au ScrumDay. Mais leur relation va t-elle se poursuivre ? Pour finir l’atelier du ScrumDay, nous avons cherché à définir ce que pouvait apporter la sociocratie à l’agilité.

Retour sur le quiz 1-5

A la fin de mes formations Scrum de 3 jours, je propose aux participants un questionnaire, sous forme d’un QCM de 70 questions et dans un temps limité. L’objectif, clairement sans prétentions et si possible une pincée d’humour, est de les placer dans des situations qui n’ont pas été abordées pendant la formation -on ne peut pas tout voir, même en 3 jours, de les faire réfléchir à la façon d’y réagir puis, et c’est le plus important, d’en discuter tous ensemble.
Agile Open Sud, c'était bien

Agile Open Sud, c'était bien

24 heures à refaire le monde avec une vingtaine d’agilistes venus de Bordeaux, Toulouse, Marseille et Montpellier, et même de Catalogne, tous ensemble dans un hôtel[1], sans Internet, sans twitter, et même sans téléphone pour moi, c’est une aventure particulière. Je n’ai pas participé au ROTI final pour cause de France-Galles. J’aurais donné 4 [2] voire 5. C’était un forum ouvert avec comme seul thème l’agilité. Mais finalement et bien que ce soit assez court, nous avons pris du plaisir à des activités sortant de ce cadre.

ScrumMaster, outil et auto-organisation

Assigner les tâches aux développeurs, c’est mal pour un ScrumMaster (vu sur Twitter). C’était un soir de début février, du temps où j’étais Product Owner d’iceScrum. En consultant les messages du jour sur le forum, une demande d’évolution de l’outil avait attiré mon attention : l’assignation des tâches par le ScrumMaster. Ce n’est pas que la demande était nouvelle, loin s’en faut, mais elle était formulée avec plus de précisions que d’habitude.

Quizz, la question 7 sur le scrum quotidien

La question était la suivante : Dans une équipe de 10 personnes, le scrum quotidien est à 9h15. A l’heure prévue, deux membres de l’équipe ne sont pas là. Que fait le ScrumMaster ? Les réponses : C’est le quart d’heure toulousain, il raconte une blague en attendant : 11.89 % Il repousse la réunion à 10h : 16.78 % Il commence normalement : 71.33 % Il annule le scrum du jour, on verra demain : 0 % Nombre de votes : 143 Si je savais raconter des blagues (ou si j’aimais en écouter), j’aurais peut-être choisi la réponse 1.

Quizz, la question 3 sur le ScrumMaster

La question était la suivante : Une personne dans l’équipe perturbe les autres. Vous êtes ScrumMaster, comment réagissez-vous ? Vous aviez le choix entre les réponses suivantes : Vous la virez de l’équipe, la majorité est d’accord Vous ne faites rien, il n’y a pas de chef avec Scrum Vous faites un rapport à la direction Vous l’invitez à prendre une bière pour lui proposer d’être le ScrumMaster du prochain sprint Rappel : il s’agit de la 3ème question, sur les 15 qui sont proposées à la fin de l’édition 2 de mon livre et qui sont un extrait des 70 qui font l’objet d’un QCM suivi d’un débat mené le dernier après-midi de mes formations Scrum.

ScrumMaster ou Scrum Master ?

Ou scrummaster ? voire scrumaster ? La lecture du dernier article de Scott Ambler dans DrDobbs “Certified ScrumMaster Examined” m’a interpellé, non pas sur la certification[1], mais sur la façon d’écrire ScrumMaster. ScrumMaster ou Scrummaster ou Scrum Master ? Depuis le début de mon blog, j’écris ScrumMaster. Je me souviens m’être posé la question au tout début, il y a 5 ans. Finalement j’avais repris l’orthographe utilisée dans le livre de Ken Schwaber “Agile Project Management with Scrum”, avec les 2 mots collés et le M en majuscule.

La certification Scrum encore plus discréditée

Ceux qui lisent ce blog ou suivent ce qui se passe autour de Scrum savent depuis longtemps que la (pseudo-)certification Scrum est controversée et la Scrum Alliance critiquée pour son opacité. Un espoir de rénovation avait été entrevu quand Tobias Mayer, connu pour son attachement aux valeurs et son intégrité, avait rejoint le board il y a quelques mois comme Creative Director. Las, il annonce dans un billet récent “The Scrum compliance” qu’il rend son tablier et renonce à toutes ses certifications.
FAQ formation Scrum

FAQ formation Scrum

Depuis 5 ans, au rythme d’une formation par mois environ, j’ai bien dû former pas loin de 500 personnes à Scrum. La plupart au cours de sessions organisées dans les entreprises pour des groupes de personnes. Je propose maintenant des formations publiques, dites inter-entreprises, auxquelles on peut s’inscrire de façon individuelle. La prochaine est celle de Toulouse [1]. C’est l’occasion d’apporter quelques précisions sur cette formation Scrum. Pourquoi ma formation Scrum dure 3 jours ?