spike

Vocabulaire imprécis

Ne pas utiliser les mots corrects augmente le risque d'être mal compris

Entrer dans le domaine de l’Agilité implique d’acquérir un nouveau vocabulaire. C’est vrai en particulier avec Scrum et ses métaphores sportives (sprint, mêlée). Comme la plupart des termes viennent de l’anglais, le vocabulaire subit les aléas liés à la traduction. Ou à la non traduction si on garde le mot anglais.

Pour ne pas ajouter à ces difficultés de communication, il convient d’utiliser le bon vocabulaire. Lors de présentations ou de discussions, j’ai relevé des mots ou des expressions, qu’à mon avis, il vaudrait mieux éviter.

La première est le sprint0 (ou itération zéro).

Des spikes dans les sprints

Le spike sert à approfondir le comment

Mercredi, lors de la réunion de planification du sprint que j’animais, nous avons inclus dans le sprint plusieurs spikes. On utilise un spike pour mener des travaux d’étude, d’exploration technique d’un élément (user story) du backlog. Cela revient à décomposer cet élément en 2 parties[1] : le spike proprement dit, qui est fait au sprint n le développement de l’élément qui sera inclus dans le sprint n+1 (ou pas selon les résultats du spike) Quand l’utiliser ?