systémique

L'impact sur le vivant comme critère pour définir les priorités

L'impact sur le vivant comme critère pour définir les priorités

Nous voulons des coquelicots !

Le manifeste agile met en avant la collaboration avec le client plus que la négociation du contrat. Dans notre précédent article, nous avons constaté qu’en fait, sur le terrain, ce qui s’est passé dans les équipes agiles, c’est :

la coopération avec le Product Owner plus que la collaboration avec le client

C’est bien. Mais il est temps d’aller encore plus loin.

Scrum, l'édition 5 dans les bacs

Scrum, l'édition 5 dans les bacs

Plein de nouveautés, une bonne partie du livre a été réécrite

J’ai vérifié dans les archives de mon blog : j’avais commencé l’écriture de l’édition 1 au printemps 2009. Scrum, le guide pratique de la méthode agile la plus populaire, publié aux éditions Dunod dans la collection InfoPro, a eu un beau parcours pendant ces 9 ans. Quoi de neuf dans l’édition 5 qui sort aujourd’hui ? Plein de choses, une grande partie du livre a été réécrite ! Parmi elles :
Pour une pratique vivante de l'agilité

Pour une pratique vivante de l'agilité

Les sous-titres auxquels vous avez échappé pour l'édition 5 de Scrum

Dès la 4e édition de mon livre Scrum en 2015, je savais que, s’il y avait un jour une 5e édition, le sous-titre changerait. Scrum, le guide pratique de la méthode agile la plus populaire avait été choisi comme sous-titre en 2009 (pour la première édition sortie début 2010). À l’époque, le guide Scrum de Schwaber et Sutherland n’avait pas encore été publié, c’est pourquoi guide avait du sens, on parlait de méthode agile et Scrum était déjà populaire dans le domaine mais il en restait beaucoup à convaincre.
Appliquer l'auto-régulation et accepter la rétroaction

Appliquer l'auto-régulation et accepter la rétroaction

Les fautes des pères rejailliront sur les enfants jusqu'à la 7e génération.

La permaculture, ce n’est pas seulement agricole. D’ailleurs “Permaculture humaine” c’est le titre du livre qui a été choisi pour le prochain klub de lecture, en avril. Je poursuis l’examen des principes avec le regard de l’agilité. Voici le 4e des 12 principes, énoncés dans L’essence de la permaculture de David Holmgren. Principe 4 : Appliquer l’auto-régulation et accepter la rétroaction David Holmgren profite de ce principe pour nous expliquer un point essentiel de l’approche systémique : les boucles de rétroaction.
Créer une production

Créer une production

On ne peut pas travailler l'estomac vide.

Les inscriptions continuent à affluer pour la soirée Permaculture et agilité au 100e singe. En attendant, voici mes réflexions sur le principe 3. Principe 3 de permaculture : Créer une production Avec ce principe, on retrouve des convergences avec des notions fréquemment mises en avant avec l’agilité. Depuis longtemps, le développement itératif et incrémental nous a appris à produire des résultats vite et souvent. Cette orientation résultat est un des arguments utilisés pour pousser l’agilité à la place des processus séquentiels comme le cycle en V, dans lequel on rentre dans un long tunnel avant de voir quelque chose qui fonctionne.

Scrum, mon sérum à Agile Grenoble

Je suis passé du scrotum au sérum, les temps changent

J’ai été très heureux de participer à la 10e conférence Agile Grenoble. Des retrouvailles chaleureuses dans une merveilleuse ambiance. En tant qu’ancien keynote speaker, j’étais invité à donner une session spéciale 10e anniversaire (HoliScrum) plus une présentation le matin. C’est de cette présentation dont je vais parler dans ce billet. Je l’ai appelée Scrum ? mon sérum ! L’an dernier, j’avais donné Scrum ? mon scrotum ! à Agile Pays Basque, à Rennes et à Toulouse.

Jardinage, agilité & rock'n roll à Agile tour Toulouse

Les écosystèmes agiles

Je suis particulièrement heureux d’animer une session avec Benjamin Cabanne pour la 10e de la conférence Agile Toulouse. Je connais Benjamin depuis longtemps et je savais qu’il s’intéressait à la vigne. Mais nous avons découvert cet été, grâce à twitter, que nous aimions tous deux faire pousser des légumes. Et que nous nous intéressions aux nouvelles approches de culture, la permaculture et la biodynamie. Elles font partie de ce qu’on appelle la systémique, qu’on peut voir comme la rencontre de plusieurs disciplines.

HoliScrum à Agile Grenoble

Pour la 10e édition, Agile Grenoble ajoute à son programme des sessions spéciales d’une demi-journée. J’animerai une d’entre elles, le mercredi 22 novembre après-midi. Ma session s’appelle HoliScrum. Cela aura pu être PermaScrum ou CyberScrum. Mais HoliScrum ça sonne mieux, et ça me rappelle les Monty Python. Holi c’est pour holisme. Holisme, systémique, cybernétique et encore plus permaculture m’intéressent actuellement pour étendre Scrum. Considérer l’équipe Scrum comme un système, considérer le produit réalisé, en interaction avec les parties prenantes, aussi comme un système, considérer l’ensemble comme faisant partie du même écosystème.