transformation agile

Les promesses de l'Agilité

Les promesses de l'Agilité

On vous avait promis plein de bienfaits quand vous êtes passés à l’Agilité et en regardant vos résultats, vous n’en voyez qu’une partie ? On vous aurait menti ? Posez-vous la question de la maitrise que vous avez acquise : Eh oui, la transition à l’Agilité n’est pas magique. Ça prend du temps. Ça demande des efforts. En fait, les résultats dépendent de vos objectifs. Le modèle que je trouve intéressant pour illustrer les résultats que vous pouvez espérer compte tenu de la nature des objectifs de votre transformation agile est Agile Fluency.

#noBonnesPratiques

Je vois encore des sociétés qui abordent la transition à Scrum avec l’idée d’en garder quelques bonnes pratiques. Ici, pour une formation : on connait les bonnes pratiques ITIL et on voudrait apprendre les bonnes pratiques de Scrum. Là, une autre demande, toujours pour de la formation : “obtenir les best practices de la méthodologie agile scrum”. Récemment une entreprise industrielle formulait sa demande de coaching agile à peu près de la façon suivante: identification des bonnes pratiques, puis intégration dans la méthodologie[1] “officielle”, pour application par les équipes.
Des essais transformés

Des essais transformés

Non, je ne parlerai pas de rugby (depuis vendredi 22h30, ma saison est finie). Mais des essais qu’on peut lire. Je dirais même des essais de Transformation Agile. Où on découvre des ScrumMasters (ou des explorateurs ou des grenouilles agiles ou des bidouilleurs systémiques ou des hackers de culture, bref des agents du changement) qui cherchent des voies pour changer le monde des organisations. Un ScrumMaster réussit sa transformation agile[1].

Rupture douce, des histoires connectées

Le challenge des histoires connectées a été relevé. L’équipe de l’AgileBlueBook, le nom de code du projet, a produit sa première version. Faire un ouvrage collectif parait une tâche terriblement ardue. C’est plus facile avec un catalyseur (Laurent Sarrazin) et un objectif simple mais fédérateur : Afin que chaque histoire ne s’ennuie pas dans le livre, elle aura au moins 2 copines qui parleront d’elle …et bien sûr, elle parlera également de 2 de ses copines.