Conception de logiciel, évolutions

Le club de lecture Agile Toulouse de lundi dernier portait sur de la conception de logiciel, avec le livre de Corey Haines.

Voici le dessin réalisé en séance par Cyrille (un très grand merci) :

klub4rules.jpg

Avant qu'on se lance dans la discussion sur cet ouvrage, j'ai souhaité parler d'un événement récent, avec un autre livre que j'avais apporté.

Lire la suite...

L’alchimie du Raid Agile

Une nouvelle fois, l’alchimie a opéré pour le quatrième Raid Agile. Comme les précédentes, cette rencontre de Pablo et moi (les deux animateurs) avec les raiders (les participants) dans un lieu propice (les Cévennes) a suscité des émotions partagées, des bouffées d’agilité positive, des harmonies collectives, des introspections bienveillantes.

Des moments de régal.

Lire la suite...

Décider qu'une story est prête

6D1.png

Lire la suite...

Conception simple, 4 règles

Le livre choisi pour le 18e klub de lecture d'Agile Toulouse est :

Lire la suite...

Butinage plutôt qu'essaimage

abeilles.jpgDans mon livre, je parle d’essaimage, en particulier dans le chapitre 9, pour nommer la façon dont l’équipe s’organise collectivement pour faire le travail du sprint. Le terme est d’ailleurs dans le glossaire de l’édition 4.

Lire la suite...

Changes

J'avais regardé mercredi dernier le documentaire Bowie, l'homme 100 visages ou le fantôme d'Hérouville sur France4 et cela avait réveillé en moi l'envie de réécouter du Bowie.

À vrai dire, je n'en écoutais plus beaucoup et quand c'était le cas, surtout des titres datant de plus de 40 ans. Mais comme on annonçait la sortie d'un nouvel album, je me suis laissé tenter. J'ai pris beaucoup de plaisir ce week-end en écoutant plusieurs fois Black Star. En plus c'était son anniversaire vendredi, on en parlait. Bref, c'était un peu ma semaine Bowie, le retour.

Lire la suite...

Au commencement avec Scrum, soyez shu

Je commence avec cet article une nouvelle série, qui sera constituée des compléments à mon livre pour l’édition 4 (pour les compléments à l’édition 3, voir cette série). Cette fois, les compléments vont porter sur des notions apparues dans cette nouvelle édition.

Le premier article concerne le Shu Ha Ri.

Lire la suite...

Bon Scrum 2016

Un détournement de la couverture de l'édition 4 pour ma carte de vœux :

2016.jpg

Ça a bien marché pour moi, grâce à Scrum je suis devenu plus populaire. À vous de jouer.

Accompagnement Scrum

Il y a des coachs agiles qui sont à plein temps chez leur client. Parfois même, ce sont des armées de coachs à plein temps qui restent pendant une longue période au sein d'une organisation.
Je suppose que c’est pour des transformations agiles aussi massives que délicates.

Ce n’est pas la forme d’accompagnement que je pratique. En général, j’accompagne mes clients de façon discontinue et sur une période limitée.

Un bon exemple de ce que je fais, bien que ce ne soit jamais pareil, a été montré dans le retour d’expérience d’Intel à Agile tour Toulouse (il avait aussi été présenté au ScrumDay à Paris en avril).

Chronologie accompagnement Intel

Voici la chronologie du Scrum chez Intel Toulouse, service Telephony, dans la bonne humeur, telle que présentée par Christophe et Cyril.

Dans cette histoire de transformation du service, j’étais le « coach agile », voici les faits saillants de mon intervention.

Cadrage

Une question essentielle est comment démarrer. Dans ce cas d’organisation par silo d'activités, il s’agissait de se mettre d’accord entre le sponsor et ses managers sur l’opportunité de constituer une équipe pluridisciplinaire, en connaissant les implications de Scrum. Comme le contexte est plutôt difficile, un pilote a été lancé assez longtemps après la séance de cadrage que j’ai prodiguée.

Formation initiale

J’ai d’abord donné une formation (on the job training) qui consiste à prendre l’équipe Scrum juste constituée à cette occasion et son vrai projet et à appliquer Scrum dessus. On démarre le sprint zéro ensemble lors de cette formation (4 jours). On pratique sur l’essentiel. On constitue le backlog initial, on prépare le premier sprint. Ensuite ils continuent tout seuls.

Accompagnement d’équipes

Ensuite, j’ai accompagné cette équipe, plutôt légèrement, en participant à des événements de leur sprint : affinage (ils disaient grooming), mêlée, revue, rétro. Légèrement mais suffisamment, parce que l’équipe se débrouillait bien toute seule. Quelques mois plus tard, une deuxième équipe a démarré. Une équipe que j’ai formée de la même façon. Mais une plus difficile à faire adhérer au cadre Scrum. J’aurais dû, je pense, les accompagner plus que ce que je n’ai fait.

Évaluation

Finalement je suis revenu pour une évaluation de ces 2 équipes. J’ai fait cela en interviewant individuellement des membres des équipes, ainsi qu’en animant une rétrospective pour chaque équipe. Le résultat de mon évaluation a permis de mieux aligner les 2 équipes et le management. Un exemple qui me revient est sur l’usage de la vélocité : les équipes avaient le sentiment que le management mettait la pression sur la vélocité, alors que le management voulait juste avoir de la visibilité. Ma restitution les a orientés vers un engagement sur l'objectif de sprint.

Accompagnement de l’organisation

Finalement, un déploiement plus général, de type scrum de scrums, s’est opéré mais sans que j’intervienne pour lancer l’initiative.

J'ai peut-être eu un impact quand même, car l’envoi de 5 personnes du service au premier Raid Agile a sûrement contribué à renforcer le mouvement.

Je suis revenu pour accompagner cette transformation incluant tout le service, avec des actions ciblées sur : la mise en place de Kanban avec l’équipe pour laquelle c’était adapté, des compléments avancés pour les PO, des séances de travail avec le staff sur des sujets comme la planification de release et l’impact mapping et la consolidation de l’approche globale.

En tout, cela a représenté un peu plus d’une vingtaine de jours sur presque 2 ans.

Glossaire T-V

Voici la dernière partie du glossaire que j'ai ajouté à l'édition 4 de mon livre Scrum :

  • Tâche : travail contribuant à une story, n’apporte pas de valeur par lui-même.
  • Taille (de story ou feature) : attribut estimé (en points) indiquant quelle part de backlog sera réalisée.
  • User story : story qui apporte de la valeur à une ou plusieurs parties prenantes qui utilisent le produit.
  • Tableau de sprint : sert à montrer l’avancement des travaux pendant le sprint, c’est une représentation physique du plan de sprint.
  • Tableau de features : représentation des features dans leur état courant.
  • Test d’acceptation : test permettant d’accepter une user story du point de vue de son comportement.
  • Valeur métier : attribut estimé mesurant ce que combien quelque chose (story, feature, produit) apporte aux parties prenantes.
  • Vélocité : utilisée pour prévoir la capacité, mesure de la partie du backlog réalisée par l’équipe pendant un sprint.
  • Vision : expression d’une volonté collective de développer un excellent produit ou service.

Rien en W, X, Y et Z.

WIP, Xanpan, YAGNI et Zappa, ce sera pour la prochaine fois. Z comme zéro figure dans sprint zéro.

Glossaire R-S

couverture Scrum éd.4

Dans l'édition 4 de mon livre, j'ai ajouté un glossaire. C'est une des nombreuses nouveautés.

Lire la suite...

Le Raid Agile, ça continue en 2016

La formation à l'Agilité dont vous rêvez, une formation -out of the box- qui vous fera couper le cordon et sortir du ronron, qui vous donnera confiance dans vos capacités à transformer votre organisation, qui déclenchera en vous de nouvelles idées à essayer tout de suite, c'est …

Les 3C du Raid Agile

Lire la suite...

Glossaire O-P

Les mots et le langage sont importants dans Scrum et l'Agilité. Vendredi dernier, lors du forum ouvert d'Agile tour Toulouse, le sujet "Jargon et buzzword" a attiré du monde. Nous étions une dizaine à la table et je crois que tout le monde est resté jusqu'au bout.

Lire la suite...

Mon Agile tour Toulouse 2015

Affiche Agile tour Toulouse 2015Pour mon huitième agile tour toulousain, je m'adonne au rituel du compte-rendu pour la huitième fois. Voici mon résumé subjectif des sessions auxquelles j'ai assisté.

-> Voir le programme complet.

Lire la suite...

Agile scaling avec bonne humeur

Scrum se diffuse inexorablement dans le domaine industriel, sur des programmes ou produits impliquant plusieurs équipes. Il m'arrive de plus en plus souvent d'être appelé pour du scaling Scrum. J'interviens actuellement pour accompagner des programmes spatiaux d'envergure qui ont fait le choix du développement agile.

Les toulousains intéressés par le sujet seront les bienvenus demain à Agile tour Toulouse, dont le thème cette année est le bonheur au travail.

Affiche Agile tour Toulouse 2015

Voici deux sessions qui parleront de Scrum à plusieurs équipes (en restant dans le thème du bonheur) :

  • celle présentée par Intel, service Telephony qui s'appelle Le Scrum chez Intel : retour d’expérience dans la bonne humeur. Il y est question de "SoS", autrement dit Scrum of Scrums. Nous avions présenté cette session au ScrumDay 2015 à trois sur 50 minutes. Cette fois, ce sera plus court, actualisé et avec un débat à la fin.
  • l'atelier Puzzle grand Scrum que j'animerai en début d'après-midi. Une façon ludique de découvrir la façon de s'organiser à plusieurs équipes. Je l'ai donné de nombreuses fois, au ScrumDay aussi, au cours des Raids Agiles, et récemment à Agile tour Montpellier.

Mon huitième Agile tour Toulouse

Logo Agile tour 2015

Lire la suite...

Glossaire G-M

Suite du glossaire que j'ai ajouté à la 4e édition de mon livre Scrum, avec les lettres G à M.

Lire la suite...

Arrêter Scrum pour le flux, un début d’expérience

Suite à ma présentation à Lean Kanban France, j'ai reçu un message de Sophie. Elle accompagne une équipe confrontée à des difficultés avec Scrum qu'elle a aiguillée vers Kanban.

Son expérience est intéressante et elle la raconte bien, alors nous avons décidé de la publier.

Il s'agit donc d'un billet invité, autrement dit de guest blogging.

Lire la suite...

Relecteurs de Scrum éd.4

Pour mes éditions précédentes, je m'étais appuyé sur des relecteurs nombreux et compétents qui ont été pour beaucoup dans la qualité du résultat.

Pour la quatrième édition publiée il y a un mois, j'ai aussi fait appel à des relecteurs qui m'ont bien aidé. À certains, je leur ai envoyé un chapitre dès que j'estimais que c'était possible (nous avons utilisé le concept de CMR, chapitre minimal relisible). À d'autres, c'était un peu plus tard dans l'avancement du chapitre.

Nicolas Deverge, Romain Couturier, Yannick Ameur, Laurent Meurisse, Thierry Courtiade et Amanda Martinez m'ont relu chacun un ou plusieurs chapitres, je les en remercie chaleureusement.

Pablo, en plus de sa préface rock'n roll, m'a aussi donné du feedback pour le chapitre "Transformer les organisations".

Et cette fois, j'ai eu 4 relecteurs tout à fait exceptionnels que je remercie du fond du cœur de m'avoir consacré de leur temps :

Stéphane Langlois

Stéphane, alias Pointbar, a souvent été mon premier lecteur. Je lui envoyais le CMR et, le lendemain en général, nous avions, par chapitre, environ une heure de conversation (oui, pour chaque chapitre !).

Il m’a, en particulier, aidé à avoir un ton moins péremptoire et un style plus fluide. Chaque fois qu'il me disait qu'une formulation le gênait, je savais qu'il fallait la changer et je l'ai fait. Chaque fois qu'il me disait qu'une partie était un peu faible, il avait raison.

Alexandre Boutin

Alex est un relecteur fidèle, il m'a relu dès la première édition. Je lui envoyais un chapitre en pdf, en général après prise en compte des retours de Stéphane, et il me le commentait dans la semaine (sans que nous échangions directement).

Agiliste aux idées affirmées, il m’a poussé à plus étayer les nouveautés de cette édition. Il a aussi contribué à ce que j'explique mieux mes idées, car je me suis aperçu qu'il les comprenait parfois dans un sens qui n'était pas tout à fait le mien.

Sur le fond (Scrum, l'agilité), il est amusant de constater que Stéphane et Alex étaient souvent en désaccord (sans le savoir). Quand l'un me disait avoir aimé une partie, l'autre était plus réservé. J'ai apprécié cette diversité, renforcée par les lecteurs cités plus haut.

Stéphane Bédon-Rouanet

Stéphane, alias Trigone, je ne l'ai toujours pas rencontré. Il s'était signalé à moi par un feedback sur l'édition 3 et compte tenu de la qualité de ses retours, je n'ai pas hésité une seconde quand il m'a proposé de relire l'édition 4.

C'est un lecteur extrême (dans le même sens qu'eXtreme Programming). Je lui envoyais un chapitre déjà bien avancé, il l'imprimait, l'annotait au stylo (rouge) et me renvoyait le tout scanné. Il a été impitoyable pour les relâchements dans le style et les répétitions (bien plus que mon éditeur).

Il m’a appris, entre autres, comment bien placer les virgules (ce que je croyais pourtant savoir). C'est grâce à lui qu'il n'y a pas d'errata dans l'édition 4. Pas de typos signalées pour le moment.

Il vient de lancer un blog qui promet beaucoup : Beyond The Code.

Jacques Couvreur

Charte de paire-relecture avec Jacques

Jacques s'est tout spécialement déplacé de Genève à Toulouse, en avion, pour faire avec moi de la paire-relecture sur le livre !

Il a commencé en établissant une charte, il est comme ça Jacques, très charte (moi, je suis plutôt chartreuse). Nous l'avons signée tous les deux avant de passer à l'action.

J'ai choisi de lui lire à voix haute quelques chapitres, après quoi nous avons eu des conversations qui m'ont apporté de précieux feedbacks.


Merci à ces 4 formidables relecteurs, et aussi à Carole et Jean-Luc des éditions Dunod pour leurs nombreux retours et leur soutien dans les moments difficiles.

Glossaire E-F

L'édition 4 de mon livre comporte, et c'est nouveau, un glossaire.

Voici les entrées pour E et F :


  • Epic ou story épique : story dont l’équipe considère qu’elle est trop grosse pour rentrer dans un sprint en l’état.
  • Équipe auto-organisée : équipe qui possède le pouvoir de décider comment faire le travail.
  • Équipe pluridisciplinaire : équipe qui possède, collectivement, toutes les compétences requises pour développer le produit.
  • Équipe Scrum : groupe de gens auto-organisé et pluridisciplinaire qui réalise un incrément de produit à chaque sprint.
  • Essaimage : organisation de l’équipe pendant le sprint qui consiste à se mettre à plusieurs pour finir vite une story.
  • Expert : personne, à l’extérieur de l’équipe, qui possède une compétence nécessaire à l’équipe pour achever une ou plusieurs stories d’un sprint.
  • Feature : service ou fonction d’un produit dont l’énoncé est clair pour les parties prenantes ; une feature contribue à un impact et se décompose en stories.

Ce qui a suscité le plus de discussions avec mes relecteurs est la définition de feature. Il m'a fallu y insérer 2 parties séparées par un point-virgule. La deuxième permet de montrer ses relations, ce qui m'a semblé important pour une bonne compréhension. La formulation "dont l'énoncé est clair" révèle, au-delà de la subjectivité dans l'identification d'une feature, qu'elle est destinée à des parties prenantes (utilisateurs le plus souvent).

L'expert est un des deux rôles externes à l'équipe, avec la partie prenante. L'équipe et ses rôles (PO, SM, DEV), la partie prenante et l'expert sont présentés dans le nouveau chapitre 3, "Les gens de Scrum".

Les slides de ma prez à #LKFR15

Début septembre, suite à une discussion à propos de Scrum et Kanban, j'avais publié ce billet. Les organisateurs de Lean Kanban France, en particulier DImitri que je remercie chaleureusement, m'avaient alors dit que ce sujet pourrait être intéressant pour la conférence, qui a eu lieu hier et aujourd'hui.

J'aime beaucoup cette conférence et j'ai eu plaisir à y participer. Voici les slides que j'ai présentés hier : Appliquer Kanban sur Scrum, LKFR nov. 2015.

Beaucoup de choses abordées : story, affinage, essaimage, bacs, #noEstimates, impact mapping et bien sûr les limites Kanban sur les tâches, stories, features. Je n'ai pas laissé de temps pour le feedback hier, le vôtre est le bienvenu. Je crois qu'il y a eu une vidéo (à confirmer) et le sujet est traité dans le chapitre 20 de l'édition 4 de mon livre.

Participation à Lean Kanban France

Appliqué sur Scrum, Kanban permet d'éviter les débordements pendant un sprint.

Eviter les débordements

(dessin de Patrice Courtiade)

Lire la suite...

Glossaire C-D

Dans la nouvelle édition de mon livre, on trouvera un glossaire à la fin, juste après le quiz.

J'ai pensé utile d'ajouter ce petit lexique pour expliquer le sens que je donne à quelques termes ou expressions qu'on retrouve dans les différents chapitres.

Lire la suite...

Le changement dans la stabilité

L’agilité accueille favorablement le changement. Les clients peuvent changer d’avis et la technologie évoluer.

Mais l’équipe, elle ne doit pas changer pour être capable de prendre cela en compte. C'est grâce à sa stabilité qu'une équipe peut s'adapter à la situation et traiter les changements.

équipe en recherche de stabilité Une équipe en recherche de stabilité (dessin de Patrice Courtiade pour #scrum4)

Lire la suite...

Préface de story mapping, troisième partie

Le story mapping, l'excellent livre de Jeff Patton a été traduit et sera publié chez Dunod le 4 novembre.

Livre "Le story mapping"

Lire la suite...

- page 1 de 121