Se passer de la MOA ou se passer de l'agilité ?

En tout cas, on ne peut pas se passer des utilisateurs.

N. est une commerciale dynamique qui vend, entre autres, de la méthode agile. Elle me raconte qu'une administration qu'elle a prospectée lui a répondu : Non. On ne peut pas appliquer les méthodes agiles chez nous, parce que nous ne pourrions pas impliquer suffisamment nos MOA.

La personne qui a dit ça a bien compris que les méthodes agiles nécessitent une forte implication du "métier", à travers le rôle de Product Owner. Cependant elle préfère renoncer aux bienfaits de l'agilité plutôt que d'essayer d'impliquer plus la MOA.

J'ai dit à N. qu'une meilleure solution serait de supprimer la MOA. MOA et MOE c'est fait pour les travaux publics, pas pour le développement de logiciel. C'est le bon moment en période de crise pour éliminer les gaspillages...

Bon, c'était une boutade, on ne peut pas supprimer la MOA du jour au lendemain.

D'ailleurs je viens de lire le guide de conduite de projet d'une autre administration qui a aussi une organisation MOA/MOE (c'est une maladie répandue). Dans le guide (d'une méthode qui n'est pas agile) destiné à la MOA, il est dit très clairement que son implication est essentielle pour la réussite des projets.

Au delà de l'agilité, la pratique qui consiste à impliquer les utilisateurs (à travers leur représentant) est considérée comme cruciale pour le succès des projets, depuis des années. Les études des années 90 le disaient. Toute personne sensée avec qui on discute est d'accord avec ça.

Le constat est que dans la plupart des projets, cette implication n'est pas suffisante. En particulier dans les organisations MOA/MOE.

Alors plutôt que de renoncer, il faut tout faire pour motiver les représentants des utilisateurs et trouver la bonne personne pour le rôle de Product Owner. La solution mise en avant par les méthodes agiles est de mettre ce product owner dans l'équipe. C'est une bonne idée, reconnue, et qui a fait ses preuves. Il faut secouer la MOA pour cela ? Changer l'organisation ? Et alors ? C'est le moment. On ne peut pas se passer des entrées des utilisateurs. Mike Griffiths donne quelques moyens pour les inciter.

Commentaires

1. Le lundi 09 mars 2009, 21:57 par david

"Mike Griffiths donne quelques moyens pour les inciter."
et Henrik Kniberg aussi.