Mot-clé - guide Scrum

Fil des billets - Fil des commentaires

Scrum Guide 2017

J'ai pris connaissance de la nouvelle hier soir, juste avant de partir au klub de lecture (qui portait sur Reinventing Organizations, passionnant), par un tweet de la Scrum Alliance :

Il s'agit du Scrum Guide (on va l'appeler comme ça) d'une vingtaine de pages, maintenu par les 2 fondateurs Ken Schwaber et Jeff Sutherland. Ils ont mis leur trombine sur la couverture pour qu'on soit bien sûr que ça vient d'eux.

Déjà, je note que la fréquence de mise à jour s'accélère, la dernière version date d'à peine un an.

Je ne considère pas ce Scrum Guide comme les tables de loi, il y a d'autres sources d'inspiration, mais je me suis quand même jeté dessus rapidement car je suis en train d'écrire l'édition 5 de mon livre (Scrum) et on ne sait jamais, ça pouvait avoir un impact.

Après lecture, je suis rassuré, ça ne va pas me faire tout réécrire. Ouf !

Le sous-titre de mon livre est encore, pour quelque temps, "le guide pratique de la méthode agile la plus populaire". Ça va changer pour l'édition 5, car mon livre n'est pas vraiment un guide et Scrum pas vraiment une méthode (quant au populaire…). Il est temps de s'aligner.

J'avais choisi ce sous-titre dès la 1ère édition de mon livre, en 2009, avant la sortie du premier Scrum Guide de Schwaber et Sutherland (daté de 2010).

J'ai eu la semaine dernière un commentaire sur Amazon, le 16e pour l'édition 4. Appréciation moins bonne que les autres, le lecteur trouvant que j'avais perdu de la clarté et même l'esprit de l'agilité en essayant d'être exhaustif, et conseillant le Scrum Guide.

Exhaustif sûrement pas, mais je reçois bien le commentaire sur la clarté et la lourdeur. J'essaie de faire mieux pour l'édition 5 (mes relecteurs m'y aident). Mais cela restera un livre qui ne parle pas que de Scrum, en élargissant sa mise en œuvre.

Moi aussi je conseille vivement la lecture du Scrum Guide. Je viens de relire le nouveau une 2e fois et il me paraît mieux écrit que les versions précédentes (j'avais participé à leur traduction et c'était pas si facile). Je n'ai pas parlé des modifications apportées, je vous laisse les découvrir, mais pas de changement notable, juste des clarifications (réussies), notamment sur le rôle de Scrum Master et la mêlée quotidienne. Pas de quoi susciter des controverses, comme pour la version 2013.

Je vois du mouvement dans ma dropbox, des traducteurs agiles (Fabrice et Nicolas) sont déjà actifs sur la version française, vous n'aurez probablement pas longtemps à patienter. En attendant lisez un article déjà traduit, il y en a plein qui vous intéresseront parmi les 1374 sur le wiki Ayeba.

Mise à jour du 13 novembre : la version française est en ligne.

La vie de la story selon Elodie

Après Jimmy, c"est Élodie qui a commenté mon billet la vie de la story. Elle me fait des remarques très intéressantes, j'y réponds en dessous, dans un ordre revu.

Élodie :

J'imagine que c'est une simplification, un workflow idéal... mais il donne impression que toute idée aboutira... je serais plus à l'aise avec quelques "portes de sortie" pour prendre en compte les depriorisations, les risques, les imprévus...

Dans une autre vie, il y a plus de 15 ans, j'ai fait de la modélisation de processus en UML ou BPMN, il y avait plein de branches et de boucles… L'agilité m'a appris à simplifier. La finalité du modèle à 5 états que je propose est sa représentation, puis son utilisation sous forme de bacs (ou colonnes). Le management visuel (kanban) pousse à représenter tout process de façon linéaire, de la gauche vers la droite. C'est donc comme tout modèle, une simplification de la réalité. Mais…

Je verrais bien une sortie vers la poubelle au niveau de l'affinage. Oui, je pense qu'il faut savoir renoncer ^^

Bien sûr. Lors de ma présentation à LeanKanbanFrance 2015, j'avais montré ce slide —avec poubelle :

Options et engagement

C'est le rôle du PO de faire en sorte que des options soient explorées, puis abandonnées si elles apportent peu d'impact. Il est donc normal de jeter à la poubelle des stories à partir du bac à sable, ou qui sont en affinage, voire même, exceptionnellement, qui sont prêtes.

Du coup, plus de boucle ?

Dans une approche flux Kanban, la boucle est embêtante, elle peut conduire à violer une limite. On évite de revenir en arrière, de remonter le flux.

Imaginons une story "done", mais qui n'est pas acceptée à la démo (quelle qu'en soit la raison). Quel serait alors son état ?

Le guide Scrum est très clair au sujet de la revue : • L’Équipe de Développement fait la démonstration du travail qui est « Fini ». Il ne s'agit pas d'une revue formelle où une autorité accepte ou pas. Le cas que tu imagines n'arrive pas.

Personne d'extérieur à l'équipe n'a le droit de considérer ce que l'équipe considère fini comme pas fini. Seule l'équipe peut reconnaitre s'être trompée, c'est pourquoi dans iceScrum il y a bien longtemps, nous avions prévu de pouvoir repasser une story finie à en cours tant que le sprint n'est pas clos. C'est une boucle alors cela doit rester exceptionnel.

Ou alors la notion de "fini" inclus l'acceptation par le PO ?

Oui. À mettre de façon explicite dans la définition de fini si ce n'est pas implicite dans l'équipe.

Et si on n'arrive pas à la finir ? Je verrais bien aussi une flèche de la réalisation à l'affinage si on ne n'arrive pas atteindre le Done.

C'est pas fini, et en général reporté au prochain sprint. La story reste en cours.

Et si on considère que l'acceptation n'est pas dans la DoD et se joue en demo il faudrait une étape supplémentaire ça ferait donc 1 étape et 1 état en plus...

Cela ne peut pas arriver car :

  1. on ne montre que ce qui est fini à la démo
  2. fini inclut l'acceptation (qui est là pour confirmer que la story est finie, un des 3C)

Et la revue n'est pas prévue pour ça.

Merci Élodie.

Nouveau guide Scrum

Pendant les vacances, j'ai participé à la traduction du nouveau guide de référence de Scrum, les règles du jeu. Dans cette version de juillet 2016, la nouveauté est l'ajout du paragraphe Les valeurs Scrum.

Les 5 valeurs dont il est question ne sont pas nouvelles. J'en parlais dans un billet de 2013, intitulé Les valeurs de Scrum et elles figurent dans mon livre Chapitre 3 §3.1.2 Valeurs partagées.

Mais c'est la première fois qu'elles apparaissent dans le guide de référence. Avec les traducteurs agiles, nous avons profité de cette nouvelle version pour revoir le texte en entier. La quinzaine de pages, disponible sur le site en différents formats, est maintenant beaucoup plus facile à lire.

Une bonne préparation pour ma keynote à Agile Pays Basque : Scrum mon scrotum !

Scrum, le guide pour 2015

2015.png

Scrum évolue.

Lire la suite...

Affiner c’est mieux que groumer

Vendredi toute la journée, mes interlocuteurs ont parlé de grooming.

Lire la suite...