Agile Open Sud, c'était bien

24 heures à refaire le monde avec une vingtaine d'agilistes

Agile Open Sud, c'était bien

Agile Open Sud, c’est une rencontre d’agilistes venus de Bordeaux, Toulouse, Marseille et Montpellier, et même de Catalogne, tous ensemble dans un hôtel[1], sans Internet, sans twitter, et même sans téléphone pour moi, c’est une aventure particulière.

Je n’ai pas participé au ROTI final pour cause de France-Galles. J’aurais donné 4 [2] voire 5.

C’était un forum ouvert avec comme seul thème l’agilité. Mais finalement et bien que ce soit assez court, nous avons pris du plaisir à des activités sortant de ce cadre. Par exemple, en ce qui me concerne :

  • j’ai couru sur le chemin littoral avec Romain dès 7 du matin (bon là l’agilité compte aussi et j’ai pu constater assez vite mes limites), littoral.jpg
  • j’ai joué à Skull & Roses (anti-pattern pour la transparence et la confiance)[3] skulls.jpg
  • j’ai fait des ricochets sur la plage avec mes camarades de jeu,ricochets.jpg
  • j’ai fait une fugue le temps d’aller voir les mouettes (rieuses), mouette.jpg
  • j’ai écouté Pablo et Olivier improviser un morceau de jig, musik.jpg
  • j’ai dégusté une crème au chocolat avec du Banyuls (il faut avoir essayé pour apprécier l’harmonie),
  • j’ai discuté rugby (notamment avec Jérôme).

Sinon, j’ai participé aux réflexions sur les sujets suivants :

  • Pourquoi il n’y a pas de filles ?
  • SCOP, un statut pour l’entreprise agile ?
  • Scrum et XP, y a t-il une guerre des méthodes ? [4]
  • Le scrumMaster est il toujours utile ?
  • Agilité, rupture ou effet de mode ?(ça pourra m’aider pour la journée de jeudi)postitRupture.jpg
  • L’agilité s’arrête t-elle à la frontière de la vie privée ?
  • L’agilité s’oppose t-elle à l’individualisme ?
  • Peut-on remonter le flux d’un système Kanban ?

Pas mal, hein ? Sur tous ces sujets, j’ai trouvé les discussions très enrichissantes, au-delà de ce que j’en espérais. Chacun pourrait faire l’objet d’un bon billet de blog, qui sait ?

Notes

[1] dans le cadre agréable de la côte Vermeille, comme on peut le voir sur les photos

[2] comme la plupart des participants d’après ce que j’ai vu de mon canapé, c’était au moment de la première pénalité de Galles, j’ai levé les yeux

[3] pour la prochaine fois, il faut absolument que j’apporte de quoi jouer à l’échiquier de Machiavel, un jeu dans le genre provocations, fourberies et trahisons qui m’a fait passer -il y a longtemps- quelques soirées animées, quelqu’un connait ?)

[4] Thierry et Pablo en parlent avec des titres légèrement différents

Voir aussi :