2015, Scrum et au-delà

L'année 2015

Tous les articles publiés en 2015.

Session d’affinage et affectation des features (SAAF)

Session d’affinage et affectation des features (SAAF)

Quand décider quelle équipe s'occupe de quelle feature ?

Le passage à grande échelle avec des features teams demande une prise de décision supplémentaire : le choix de l’équipe qui va réaliser une feature. Comme pour les travaux d’affinage sur les stories, il est souhaitable que cela se fasse autour de conversations, mais impliquant cette fois toutes les équipes. C’est l’objet des sessions d’affinage et d’affectation des features. Pour un Scrum à plusieurs équipes, le tableau des features permet de montrer quelle équipe va travailler sur quelle feature.

Préparation au Raid Agile

La beauté des Cévennes

Avec Pablo, nous préparons cette semaine le Raid Agile #2 qui commencera mardi prochain. En novembre, après le succès du Raid #1, j’avais annoncé le deuxième en mars en faisant l’hypothèse qu’il serait rempli. Hypothèse validée, ce Raid #2 est complet depuis quelque temps déjà. Voyant que cette formule intéressait du monde, nous avons lancé un Raid #3 en juin toujours en Cévennes et même un Raid Agile au Québec en automne.
Agile Games France 2015 c'était bien

Agile Games France 2015 c'était bien

Cette fois-ci encore, la magie a opéré pour Agile Games France, cru 2015

J’ai été enchanté de retrouver des camarades de jeu, d’en découvrir de nouveaux et d’essayer des nouveaux jeux.

Voici quelques-uns de mes moments choisis pendant ces 2 jours.

Techniques de prise de décision : expériences

Techniques de prise de décision : expériences

Comparatif de trois techniques de vote pour choisir un livre : majoritaire, Condorcet et consentement systémique

Au cours Agile Games France 2015, Kervin nous a proposé un atelier sur le consentement systémique, une façon de décider en groupe basée sur les objections de chacun. Il se trouve que j’avais déjà expérimenté cette pratique, au cours de 2 jours d’ateliers avec @agilex, sur des projets d’innovation ménagère. C’était le lendemain des attentats contre Charlie. Opposer des objections à des propositions durement élaborées avait été perçu un tantinet agressif par les participants, ça se comprend dans le contexte du jour.
Techniques de prise de décision : suite des expériences

Techniques de prise de décision : suite des expériences

Consentement à ne rien faire

J’en étais resté dans mon billet précédent au résultat obtenu en faisant le total des objections pour la technique du consentement systémique. Deux livres arrivaient ex aequo avec le moins d’objections : celui de Tobias Mayer, comme au choix majoritaire simple et celui de Gojko Adzic premier au vote Condorcet (et effectivement choisi pour le 16 mars). Commentaires et compléments. Objections Cela peut paraître étonnant que “50 quick ideas to improve your user stories” ne soit pas seul premier comme au Condorcet, on se dit que le préféré globalement devrait être aussi le moins objecté.
Après la châtaigne, le gland à l'honneur au Raid Agile

Après la châtaigne, le gland à l'honneur au Raid Agile

Dans la famille des cupulifères, après la châtaigne, c'est au tour du gland

Pour le premier Raid Agile, c’était la châtaigne qui était à l’honneur. A cette occasion, nous avions créé la rétrochâtaigne, une technique de rétrospective originale. Comme promis à la fin du billet de novembre, nous lançons la rétroglandouille, que nous allons expérimenter pendant le Raid Agile #2 qui a lieu cette semaine. Car, autour du Mas du Canton, dans les Cévennes, où se passe le Raid, on trouve aussi plein de glands.

Formations et activités pour apprendre et accompagner

Former, entraîner, coacher, des activités qui se recoupent. Ce week-end j’ai remis à jour ma page formation et ce matin j’ai lu le billet de Michel Baudin “Teaching, Training, Coaching: Is There a Difference?”. Je partage le constat que la séparation qui existait avant entre la formation et le conseil n’est plus si claire. Quand, comme moi on fait beaucoup de jeux pendant les formations, qu’on pratique le #noSlides et qu’on prend pour les ateliers le sujet du domaine des participants, la différence est ténue avec du conseil.
Raid Agile 3C et Raid Agile 4Q

Raid Agile 3C et Raid Agile 4Q

Nos réponses aux objections

De retour du 2ème Raid, et encore sous l’effet des beaux moments passés, j’ai envie de faire de la pub pour les deux suivants. Ça fait plus de 25 ans que je fais des formations et si je continue encore, c’est parce que des moments comme ces 3 jours de Raid me procurent beaucoup de plaisir. Pour les participants aussi, je pense que le Raid Agile est une source d’apprentissage absolument exceptionnelle, que cela leur apporte beaucoup de valeur.
La rétroglandouille

La rétroglandouille

Here comes the acorn retrospective

Cette rétrospective vise à améliorer la performance de l’équipe. Elle s’intéresse au 8ème principe du Manifeste, souvent oublié, qui commence ainsi : Agile processes promote sustainable development. J’avais présenté rapidement la rétroglandouille pendant que je la préparais, avant le Raid Agile #2. Maintenant qu’elle a été jouée, voici plus de détails sur son déroulement. Introduction Le facilitateur présente l’objectif de la rétrospective : ajuster le niveau de mou dans la vie d’une équipe, pour la période choisie (prochaine journée ou prochain sprint), dans le but de garder ou de revenir à un rythme soutenable.

Passer à l'échelle avec Scrum

Workshop pour y voir plus clair

J’ai passé une bonne partie des ces dernières années à réfléchir à l’utilisation de Scrum sur des gros projets et à mettre en place ce passage à grande échelle pour des organisations. Les enseignements que j’en ai tirés, j’ai commencé à en parler sur ce blog et ils pourraient être présentés, qui sait, dans une 4e édition de mon livre Scrum, le guide de la méthode agile la plus populaire.

Scrum c'est fini, on passe à Kanban

Arrêter Scrum pour le flux ? mmmmh ! j'ai un doute

Parmi les raisons évoquées par ceux qui disent :

on arrête Scrum pour passer au flux

certaines m’apparaissent très discutables :

  • les réunions prennent trop de temps,
  • le sprint est un carcan qui met la pression sur les équipes,
  • on déploie à un rythme différent du sprint, alors pourquoi le garder ?
Venez apprendre au ScrumDay 2015

Venez apprendre au ScrumDay 2015

Avec le retour d'expérience Scrum chez Intel

Comme tous les ans depuis 2011, aura lieu début avril le ScrumDay, le grand rendez-vous de la communauté Scrum. Et comme tous les ans, j’y participerai, c’est toujours l’occasion de rencontres et un grand moment de partage. Le thème est cette année “ScrumCorp au-delà des équipes”. Un thème qui sera repris dans les keynotes, avec Mary Poppendieck et Dave Snowden, des grands noms de l’Agilité et pas spécialement de Scrum, ce qui montre bien l’ouverture de la conférence.
Venez discuter avec les coachs au ScrumDay

Venez discuter avec les coachs au ScrumDay

Coach clinic

Le ScrumDay, ce n’est pas seulement des beaux discours et des belles présentations. Ce sont aussi des conversations. Vous pourrez converser, parler de vos problèmes, poser vos questions, dans le cadre de la coach clinic du ScrumDay 2015. J’y avais participé pour la première expérience l’an dernier, avec quelques autres. J’avais eu 6 belles conversations avec des personnes qui nous avaient sollicités. Et une belle rétro avec les coachs. Fabrice avait renouvelé l’expérience dans quelques Agile tours de l’automne, avec succès.
Venez jouer au ScrumDay

Venez jouer au ScrumDay

Au ScrumDay, il n'y aura pas que des présentations et des conversations avec des coachs, il y aura aussi des ateliers

Les organisateurs proposent 4 séries d’ateliers, en parallèle des 5 de conférences. Pour ma part j’animerai un atelier dans la série Collaborer. Un atelier qui rentre bien dans le thème de la journée “ScrumCorp : au delà des équipes”, puisqu’il s’agira de collaborer à plusieurs équipes pour réaliser un puzzle. L’objectif est d’apprendre en s’amusant des solutions pour pratiquer le « Large scale Scrum ». Mots clés : feature teams, release train, scrum de scrums, backlog multi-équipes, pré-affinage de backlog, kanban portfolio, définition de fini partagée, priorisation par la valeur, #noEstimates.

Le rythme dans Scrum, au service de la collaboration

Le rythme régulier des sprints est la base de Scrum. A quoi sert-il ?

Le rythme fonctionne selon 3 cycles dans Scrum : celui du scrum quotidien, tous les jours donc, celui du sprint, selon sa durée, celui de la release, si elle est aussi cadencée avec une durée constante. La réunion quotidienne sert à définir les points de synchronisation nécessaires dans la journée entre les membres de l’équipe. La revue de fin de sprint sert à montrer le résultat pour obtenir du feedback des parties-prenantes.
Gymkhana dans Rupture douce, partie 5

Gymkhana dans Rupture douce, partie 5

Libérons l'Agilité et le Lean Startup pour cultiver des organisations non commerciales : le lean canvas en action

Cinquième extrait de Gymkhana, construire ensemble et autrement des idées citoyennes, histoire écrite à deux mains avec Stéphane Langlois, publiée dans Rupture Douce 3, libérons l’Agilité. Remue-méninges à Castanet-Tolosan À deux pendant une semaine, avec force cafés et post-it, nous avons cogité à l’organisation des ateliers en creusant la piste consistant à utiliser des activités ludiques, fédératrices, pour produire un tout cohérent et actionnable. Nous souhaitions conserver un artefact holistique et visuel, dans l’idée du canevas de Running Lean d’Ash Maurya, que présente Nicolas dans son histoire « Libérez-vous, n’ayez pas peur de l’échec », dans cette même saison de Rupture Douce[1].

9 ans de blog

J'ai publié mon premier billet le 4 avril 2006 à 12h12 (et pas en 2007 comme c'est écrit sur la 4ème de couverture de mon livre)

Et si je continue encore, c’est parce que je constate toujours des impacts positifs. En voici quelques-uns : Découverte : écrire me pousse à lire beaucoup d’autres blogs, à lire plus de livres, pour donner des références ou pour vérifier des hypothèses et j’y trouve de nouvelles idées Meilleure compréhension des concepts : écrire m’oblige à approfondir ma connaissance pour être capable d’expliquer aux lecteurs Invitation à des conférences : je reçois des propositions pour venir parler d’un sujet publié sur mon blog Sollicitation pour des prestations d’accompagnement : j’ai des demandes de clients qui viennent directement du blog, suite à la lecture d’un billet sur un sujet qui les intéresse Inscriptions à des formations : le fait d’écrire des billets apportant de la valeur entraîne des demandes de la part des lecteurs pour mes formations Vente de livres : c’est difficilement mesurable, mais je pense qu’écrire régulièrement sur le blog incite des personnes à acheter mon livre Plaisir : dès que je mets “Publié” sur l’état du billet que j’écris, je ressens le plaisir d’avoir fini quelque chose (qui je l’espère aura un impact sur des lecteurs).

Scrum le livre, il y aura une édition 4

J'ai écrit hier soir les premières lignes de la future édition 4 de mon livre Scrum

La troisième édition avait été publiée le 19 juin 2013. Ce qui fait que j’avais travaillé dessus fin 2012 et début 2013. J’avais annoncé le lancement de cette édition 3, ici même, le 9 octobre 2012. Cela fait donc plus de deux ans. Il s’en est passé des choses depuis. Alors quand mon éditeur m’a dit qu’il serait bien de songer à une nouvelle édition et m’a demandé si j’avais des changements à apporter, je lui ai dit que oui, j’avais quelques idées de nouveautés.
Le roman de Peetic dans Scrum 4 et au Raid 3

Le roman de Peetic dans Scrum 4 et au Raid 3

Le fil rouge

Dans la 3ème édition de mon livre, à la demande générale, j’avais ajouté un peu plus d’exemples. Pour qu’ils soient cohérents, j’avais pris un fil rouge. Ce fil c’est Peetic. Peetic, c’est une idée de Pablo en 2012. Il s’agit d’imaginer un site service de rencontres pour animaux et plus si affinité. Un sujet que j’avais d’abord repris comme étude de cas dans mes sessions de formation. Cela avait bien marché.
M comme mêlée

M comme mêlée

La mêlée est la quintessence de l'action collective

Samedi le facteur m’a apporté le Dictionnaire amoureux du rugby de Daniel Herrero. La version illustrée qui vient de sortir. Je ne sais pas qui me l’a envoyée, je n’ai pas trouvé de carte dans le paquet. Je remercie très chaleureusement le bienfaiteur anonyme qui m’a fait ce beau cadeau.

Le rugby, cela faisait un bout de temps que je n’en avais pas parlé sur ce blog. Ce livre m’en donne l’occasion.

Vocabulaire pour l'édition 4

Le langage évolue aussi

J’ai commence à écrire quelques chapitres pour la nouvelle édition de mon livre. Je donne une grande importance aux mots employés et je n’hésite pas à changer entre deux éditions avec le feedback des lecteurs ou le changement dans les usages. Par exemple, j’employais dans l’édition 3 “la culture du backlog”. Pour l’édition 4, comme les lecteurs de mon blog s’en doutent depuis ce billet, je passe à “l’affinage du backlog”.

Scrum est un cadre de processus

Un cadre léger

Dans son article initial de 1996, Ken Schwaber parlait volontiers de processus et de méthodologie. Plus tard Scrum a été souvent qualifié de méthode (agile).

Cette difficulté à classer Scrum a continué un certain temps.

Durée des sprints en 2015

Deux semaines

Une majorité — relative — d’entre vous effectue des sprints de 2 semaines. Voilà ce que ça donne, en comparaison avec les deux précédents sondages sur le même sujet : Deux semaines 43.27 % alors que c’était 41.51 % il y a 2 ans et 37% il y a 5 ans. La durée de 2 semaines est celle la plus fréquemment utilisée, toujours en croissance. Trois semaines 24.04 % contre 25.

Investir dans des stories prêtes

Un bon acronyme est celui qui dure longtemps

C’est le cas de INVEST, lancé en 2003 par Bill Wake. Cela fait donc 12 ans et INVEST est encore populaire ; des ouvrages récents y font toujours référence (je pense à No Estimates). Si l’acronyme est bon, je n’ai jamais trouvé cette liste de caractéristiques d’une bonne story particulièrement percutante. Je ne crois pas avoir fait de référence à INVEST ni dans mon blog ni dans mon livre. Bonne à quoi, la story ?