Situer Scrum dans le mouvement agile

Sous la bannière de l'agilité et de son manifeste, Scrum fournit un cadre simple pour développer des produits.

Situer Scrum dans le mouvement agile

Cet article présente des compléments au chapitre 1 de mon livre Scrum.

Édition 5

Quelques points à noter

  • le titre du chapitre : il a changé, j’ai ajouté un verbe pour aligner avec ce choix pour tous les chapitres.
  • Page 2 : je présente Scrum comme du flux continu entrecoupé par la cadence régulière des événements du sprint. Des billets de 2017 introduisent cette notion de flux dans Scrum.
  • Pages 5-6 : si le guide Scrum reste une référence, ce n’est pas la seule. Voir ce billet qui annonce la dernière version du guide Scrum et celui qui annonce Scrum3.0.
  • Pages 10-11 : j’ajoute l’apport de la systémique (et de la permaculture) à l’agilité, qui sera développé dans les chapitres suivants.
  • Page 14-15 : je cherche à limiter le jargon et utiliser du français autant que possible. Par exemple, dans l’édition 5 je ne dis plus feature mais fonctionnalité.

Compléments de lecture en ligne

Des articles essentiels sur l’origine de Scrum sont traduits en français, disponibles à deux endroits :

Vous y trouverez :

  • L’article de Ken Schwaber de 1995, le premier article publié sur Scrum : le processus de développement Scrum
  • Le premier article à utiliser la métaphore de la mêlée, par des chercheurs japonais, Takeuchi & Nonaka (1986) : Les nouvelles règles de développement d’un nouveau produit
  • Le Guide Scrum, version 2017, de Schwaber & Sutherland: Guide Scrum
  • Le Manifeste Agile, une traduction franco-québécoise : Le Manifeste Agile
  • C’est du Scrum ou ça n’en est pas par Ken Schwaber en 2011
  • Et un article de Dave Nicolette à propos d’un article faisant du Scrum bashing sur des notions non Scrum

Articles de mon blog référencés dans le chapitre

Édition 3

Ce premier chapitre s’appelle “Scrum dans le mouvement agile”.

Structure du chapitre

Structure du chapitre 1

Liens

Dans mon livre, les liens apparaissent souvent dans les notes de bas de page. Dans la version numérique, ils sont cliquables. Je les présente ici pour faciliter l’accès à ceux qui ont la version papier.

  1. Méthode agile par Scott Ambler : http://www.agilemodeling.com/essays/agileSoftwareDevelopment.htm
  2. Manifeste Agile http://www.agilemanifesto.org et en français http://www.agilemanifesto.org/iso/fr/
  3. Le lien vers le blog de Jim Highsmtih, toujours instructif mais malheureusement disparu
  4. Biographie de Tom De Marco : http://en.wikipedia.org/wiki/Tom_DeMarco.
  5. L’enquête annuelle de VersionOne sur le développement agile http://www.versionone.com/state-of-agile-survey-results/, que je cite également dans d’autres chapitres.
  6. Le lien sur ce qu’est Scrum défini par la Scrum Alliance a changé depuis que j’ai réécrit le chapitre au printemps, il mène maintenant à cette page : http://www.scrumalliance.org/why-scrum.
  7. Le lien vers l’article original de Schwaber présenté à OOPSLA 96 : http://jeffsutherland.org/oopsla/schwapub.pdf.

Définitions

Depuis la première édition, je reprends la définition, traduite à ma sauce, de Scott Ambler d’une méthode agile :

Une méthode agile est une approche itérative et incrémentale pour le développement de logiciel, réalisé de manière très collaborative par des équipes responsabilisées, appliquant un cérémonial minimal, qui produisent, dans un délai contraint, un logiciel de grande qualité répondant aux besoins changeants des utilisateurs.

Complète mais un peu longue, je ne m’en sers pas dans mes présentations. Je note qu’Ambler l’a reprise et adaptée à son nouveau framework DAD.

Et celle de Jim Highsmith de l’agilité :

L’agilité est la capacité à favoriser le changement et à y répondre en vue de s’adapter au mieux à un environnement turbulent.

Courte. J’ai eu tendance à la compléter dans mes présentations en ajoutant une précision (s’adapter à temps) et un but comme “en vue d’enchanter ses clients” (Denning). Maintenant je ne m’en sers plus beaucoup.

Changements dans les éditions successives

Ce chapitre, un des plus courts, faisait 7,3 pages dans l’édition 1, il est passé à plus de 9 dans la deuxième et presque 10 dans la troisième.

J’ai ajouté la partie “Les gens” dans l’édition 3.

Il comporte maintenant 2 dessins. Un nouveau dessin montre les gens.

Errata

  • Le lien Scrum Alliance ci-dessus n’est pas correct dans la version numérique.
  • Page 10 fin du § L’équipe, il est écrit Product Owenr au lieu de Product Owner.

Voir aussi