Glossaire

Les mots de l'agilité

Glossaire

Depuis l’édition 4, figure un glossaire dans mon livre Scrum. Je l’ai voulu assez court (il y a 70 entrées) et avec des définitions brèves. Voilà ce que ça donne dans l’édition 5 :

A B

  • Affinage : activité récurrente qui consiste à maintenir un backlog prêt, pour augmenter les chances de succès des futurs sprints (traduction de refinement).
  • Agilité : capacité d’une organisation à apporter le maximum de valeur à ses utilisateurs, tout en s’adaptant à temps aux changements dans son environnement.
  • Antipattern : solution à un problème courant dont on a prouvé qu’elle ne fonctionnait pas bien.
  • Bac à glace : partie du backlog, dépôt des éléments hors du périmètre de la saison courante, qui y sont gelés jusqu’à la saison suivante.
  • Bac à sable : partie du backlog, dépôt non ordonné des idées et propositions venant de tout le monde.
  • Bac de départ : partie du backlog d’équipe, dépôt des stories prêtes à être réalisées dans un sprint.
  • Bac d’arrivée : dépôt des stories finies.
  • Backlog : dépôt des choses à faire, utilisé pour communiquer et, in fine, pour alimenter l’équipe.
  • Backlog de travail : partie du backlog utilisée par l’équipe pour son travail en flux continu, contient des stories (traduction de work backlog).
  • Backlog de fourniture : partie du backlog contenant ce qui sera fourni aux parties prenantes, contient des fonctionnalités (traduction de deliverable results backlog).
  • Bug: imperfection qui enlève de la valeur à un produit ou service.
  • Burndown chart : graphique montrant la tendance du reste à faire.
  • Burnup chart : graphique montrant la tendance de ce qui est fini par rapport à ce qui est à faire.

C D

  • Capacité : utilisée pour la planification à moyen terme, prévision, basée sur la vélo- cité, de ce que l’équipe est capable de faire pendant un sprint.
  • Condition d’acceptation : description d’une condition objective que l’équipe utilise pour déterminer si une story est acceptable (traduction de acceptance condition). Pour qu’elle soit finie, il faut en plus qu’elle vérifie sa définition de fini.
  • Définition de prêt : liste de recommandations que l’équipe utilise sur les éléments du backlog pour limiter les risques; s’applique en particulier sur une story, pour vérifier sa possibilité à être réalisée dans un sprint (traduction de definition of ready).
  • Définition de fini : liste des vérifications permettant de s’assurer de l’état du résultat à la fin du sprint; s’applique à une story pour statuer sur sa finition (traduction de definition of done).
  • Déploiement : action d’installer une version sur un environnement, pour apprendre quelque chose.
  • Dette technique : code ou documentation de mauvaise qualité entraînant de la perte de temps lors d’un développement (l’intérêt de la dette).
  • Développeur·euse : membre de l’équipe Scrum.

E F

  • Épique : qualificatif s’appliquant à un élément du backlog pour indiquer qu’il faudra le décomposer; une story épique est une story dont l’équipe considère qu’elle est trop grosse pour rentrer dans un sprint en l’état (traduction de epic).
  • Auto-organisation : caractéristique d’une équipe Scrum; elle possède le pouvoir de décider comment faire le travail.
  • Équipe Scrum : groupe de gens auto-organisé et pluridisciplinaire qui contribue à produire un résultat à chaque sprint.
  • Pluridisciplinarité : aptitude d’une équipe à posséder, collectivement, toutes les compétences requises pour produire le résultat attendu.
  • Fourmillement : organisation temporaire de membres de l’équipe pour finir vite une story (traduction de swarming).
  • Expert : rôle ponctuel d’une partie prenante, à l’extérieur de l’équipe, qui possède une compétence nécessaire à l’équipe pour achever une ou plusieurs stories d’un sprint.
  • Fonctionnalité : faculté d’un produit ou d’un service dont l’énoncé est clair pour les parties prenantes; elle procure de la valeur métier, contribue à un impact et se décompose en stories (traduction de feature).

G - M

  • Impact : changement dans le comportement d’une partie prenante.
  • Impact mapping : technique de planification stratégique, basée sur une carte heuristique, qui aligne les travaux de l’équipe de développement avec les impacts attendus.
  • Incrément de produit : résultat d’un sprint.
  • Limite : pratique issue de Kanban consistant à limiter le travail en cours. L’atteinte de la limite haute bloque une nouvelle entrée, celle de la limite basse déclenche un réapprovisionnement.
  • (Tableau) kanban : représentation d’un système montrant la vie de ses éléments disposés dans des colonnes selon leur état.
  • kanban de fonctionnalités : représentation des fonctionnalités dans leur état courant, souvent utilisée pour montrer le backlog de fourniture.
  • Kanban : méthode d’amélioration de processus, basée sur la notion de limite.
  • Lean Startup: démarche exploratoire de développement produit basé sur une approche pragmatique et itérative d’apprentissage par les retours des utilisateurs.
  • Mêlée quotidienne : moment de partage quotidien entre les membres de l’équipe permettant d’organiser la journée et de vérifier l’alignement sur l’objectif du sprint (traduction de daily scrum).
  • Mise en service : action de procurer de la valeur aux utilisateurs (valeur métier) en déployant une version à leur intention.

O P

  • Objectif du sprint : bénéfice attendu à la fin du sprint, sur lequel s’engage l’équipe et qui détermine le succès du sprint.
  • Obstacle : fait concret qui bloque ou ralentit le bon déroulement d’une ou plusieurs stories du sprint empêchant l’équipe d’avancer à son rythme (traduction de impediment).
  • Ordre (ou priorité ordinale) : rang définissant la séquence de réalisation des éléments du backlog.
  • Partie prenante : toute personne intéressée par les résultats de ce que développe l’équipe (traduction de stakeholder).
  • Pattern : solution à un problème courant dans un contexte donné.
  • Permaculture : approche philosophique et systémique visant à construire des écosystèmes viables. Dans notre contexte, les écosystèmes sont humains.
  • Plan à moyen terme : présentation, basée sur la capacité, de ce qu’on prévoit de faire pour la saison en cours, sous la forme de stories et fonctionnalités projetées dans les sprints à venir.
  • Plan de livraison : présentation de ce qu’on prévoit de faire en termes de mises en service (traduction de release plan).
  • Plan de sprint : présentation de ce que fait l’équipe pendant un sprint, contenant l’objectif du sprint plus un sous-ensemble du backlog, avec les stories prêtes (bac de départ), les stories en course et les stories finies. Le plan de sprint peut être complété par les tâches associées aux stories en course (traduction adaptée de sprint backlog)
  • Planning poker : séance d’estimation en groupe, avec des cartes, qui combine le jugement d’expert et l’estimation par analogie.
  • Point de story : estimation de la taille relative d’une story.
  • Pratique : approche concrète et éprouvée qui permet de résoudre un ou plusieurs problèmes courants ou d’améliorer la façon de travailler.
  • Prélude : période de temps avant le premier sprint ; parfois appelé, à tort, sprint zéro.
  • Produit : résultat du travail de l’équipe en vue d’impacter les parties prenantes.
  • Product Owner : personne de l’équipe ayant délégation des parties prenantes pour maximiser la valeur, et imputable du résultat auprès d’elles.

R S

  • Référent de story: lors du fourmillement, membre de l’équipe qui diffuse la connaissance sur la story et s’assure de sa finition.
  • Release : synonyme de version; permet d’identifier un déploiement.
  • Revue : événement en fin de sprint pour collecter le feedback des parties prenantes et prendre une décision sur la vie du produit.
  • Rétrospective : événement en fin de sprint pendant lequel l’équipe s’appuie sur le passé pour préparer le futur.
  • Saison : période de temps constituée d’une série de sprints.
  • Scrum : cadre de processus qui aide les gens à améliorer leur façon de travailler.
  • Scrum Master: personne au service de l’équipe, pour l’aider à réaliser les travaux demandés par le Product Owner, en appliquant Scrum dans le contexte de l’organisation.
  • Scrum de scrums: pattern consistant à se synchroniser entre plusieurs équipes qui collaborent au même produit.
  • Spike : étude permettant d’obtenir une réponse à un problème technique à propos d’une user story.
  • Sprint: bloc de temps fixé aboutissant à créer un résultat (le résultat est souvent appelé incrément du produit).
  • Story : élément du backlog de travail, morceau de fonctionnalité, qui apporte de la valeur à quelqu’un.
  • Story de réserve : story ajoutée à chaque sprint pour traiter les urgences, dont le contenu n’est pas défini et dont la taille est basée sur les statistiques des sprints précédents (traduction de placeholder story).
  • Story map : représentation spatiale d’ordonnancement des fonctionnalités et de décomposition en stories.

T V

  • Travail technique : story qui apporte de la valeur à l’équipe.
  • Storyotype : définition de caractéristiques typiques s’appliquant à plusieurs stories.
  • Tâche : travail contribuant à une story, n’apporte pas de valeur par lui-même.
  • Taille (de story ou fonctionnalité) : attribut estimé (en points) relatif à la difficulté intrinsèque de l’élément, par rapport aux autres.
  • User story : story qui apporte de la valeur à un utilisateur.
  • Test d’acceptation: test associé à une condition d’acceptation.
  • Valeur métier: estimation de combien une fonctionnalité apportera aux parties prenantes, souvent faite en relatif.
  • Vélocité : utilisée pour prévoir la capacité, mesure de la partie du backlog réalisée par l’équipe pendant un sprint.

Rien en W, X, Y et Z.

WIP, Xanpan, YAGNI et Zappa, ce sera pour plus tard. Zéro comme sprint zéro, voir Prélude.